Maroc

La Cour européenne épingle Madrid à cause des refoulements des migrants vers le Maroc

La Cour européenne des droits de l’homme a condamné l’Espagne à verser 10.000 euros à deux immigrants refoulés vers le Maroc alors qu’ils tentaient d’accéder à Mélilla. À travers cette condamnation, l’institution, sise à Strasbourg, rejette la technique critiquée par les ONG, des «refoulements à chaud», pratiquée par les autorités espagnoles et marocaines, à l’heure d’intercepter un migrant irrégulier voulant accéder à Mélilla ou Sebta.
La cour a estimé que cette expulsion collective a violé les termes de la Convention européenne sur les droits de l’homme, octroyant à ces migrants le droit de demander l’asile ou solliciter assistance judiciaire.
 


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page