Maroc

La Chambre des conseillers adopte à l’unanimité l’adhésion à l’UA

La Chambre des conseillers a adopté à l’unanimité, hier jeudi, lors d’une session plénière, le projet de loi n° 01.17 portant approbation de l’acte constitutif de l’Union africaine (UA), signé le 11 juillet 2000 à Lomé au Togo.

La Chambre des représentants avait adopté mercredi à l’unanimité ce projet de loi lors de la première séance législative de la 10e législature. Ce projet de loi amendé par le protocole adopté le 3 février 2003 à Addis-Abeba en Éthiopie et le 11 juillet 2003 à Maputo au Mozambique.


L’approbation aujourd’hui de l’acte constitutif de l’UA signifie un message diplomatique clair concernant l’unité des rangs au niveau interne et le sérieux du Maroc, un pays connu pour son attachement à la légalité et au respect de ses obligations.
Les interventions des différents groupes parlementaires ont noté que la bataille du retour du Maroc au sein de l’UA exige des représentants de la nation la mise en œuvre de la diplomatie parlementaire pour contrer les manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale et réfuter les thèses séparatistes véhiculées au sein de l’Organisation panafricaine.
Il est à rappeler que le Conseil des ministres tenu le 10 janvier dernier à Marrakech sous la présidence du roi Mohammed VI avait adopté la loi relative à l’acte constitutif de l’Union africaine signé le 11 juillet 2000 à Lomé et le protocole additionnel ainsi que le projet de loi portant approbation de la loi précitée.
L’adoption par les deux chambres du Parlement marocain de ce projet de loi s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision royale annoncée par le roi dans son discours adressé au 27e Sommet africain tenu en juillet dernier à Kigali et relatif à la volonté du Maroc de retrouver sa place naturelle et légitime au sein de sa famille institutionnelle continentale.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page