Maroc

La Banque mondiale veut rééditer l’exemple HCP en Afrique

Le Haut-commissariat au plan (HCP) et la Banque mondiale ont procédé, aujourd’hui à Rabat, à la signature de la convention déclinant le cadre général de la coopération à moyen terme entre les deux institutions.


Signée par le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, et la directrice des opérations pour le département Maghreb, Moyen-Orient et Afrique du Nord de la Banque mondiale, Marie-Françoise Marie-Nelly, cette convention porte sur le développement des instruments de recherche, l’échange d’expertise, le renforcement des compétences et la dissémination, notamment en milieux anglophones, de la production scientifique du HCP.

Ce nouveau cadre de coopération, qui couvre les années 2016, 2017 et 2018, prévoit un programme d’études avec des thèmes prioritaires s’articulant autour de plusieurs axes, notamment la réalisation et la diffusion des études à partir des données statistiques produites par le HCP, en particulier dans les domaines de la consommation, des revenus et des conditions de vie des populations.

À cette occasion, Lahlimi a affirmé que cette convention illustre la coopération bilatérale entre le HCP et la Banque mondiale en matière d’exploitation des données statistiques que l’institution fournit sur l’économie nationale, les questions sociétales et les études statistiques, notant que le HCP est désormais une institution de référence au niveau national et international dans le domaine des études statistiques relatives à la pauvreté, l’emploi, la croissance économique et les disparités sociales.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page