Maroc

L’IFMEREE de Tanger sera opérationnel à la rentrée

L’établissement dont le coup d’envoi des travaux a été donné en septembre 2015 par le souverain et l’ex- président français François Hollande formera des compétences dans des spécialités très demandées actuellement en raison de la montée en puissance du Maroc dans la transition énergétique.


Après Oujda, Tanger ouvrira son Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (IFMEREE) à la prochaine rentrée scolaire et universitaire 2018/2019, prévue en septembre 2018. L’établissement dont le coup d’envoi des travaux a été donné en septembre 2015 par le souverain et l’ex- président français François Hollande a été construit suivant les mêmes standards que celui de la capitale de l’Oriental. Il a été édifié sur une superficie de 19.735 m2 par le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle dans un délai de 18 mois et à un coût de 95 MDH. Il formera les ressources humaines qui accompagneront la mise en oeuvre de la stratégie énergétique nationale lancée en 2009, laquelle ambitionne à travers le développement de projets d’énergies solaire, éolienne et hydraulique, de porter à 42% la part des énergies renouvelables dans la puissance électrique totale installée à l’horizon 2020, de limiter les émissions des gaz à effet de serre et de réduire la consommation de sources d’énergies conventionnelles notamment dans les domaines de la maintenance et l’exploitation des parcs éoliens, l’installation et la maintenance du matériel solaire thermique et photovoltaïque, l’exploitation de l’électricité solaire thermodynamique, l’exploitation de gisements de biogaz, la valorisation du biogaz et l’efficacité énergétique dans le bâtiment, l’industrie et le transport. Des spécialités très demandées en raison de la montée en puissance du Maroc dans la transition énergétique et de la vocation de la région avec les projets énergétiques qui y sont installés.

Rappelons que la réalisation de cet institut s’inscrit dans le cadre de l’application de la convention de partenariat signée le 31 mai 2011 sous la présidence du roi Mohammed VI entre l’État et les professionnels du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique portant sur la mise en place et la gestion de trois Instituts de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique à Oujda, Tanger et Ouarzazate. Ces instituts ont pour mission de former des opérateurs, des techniciens et des cadres intermédiaires dans les métiers ayant trait aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. Ils ont également pour objectif d’initier des programmes de formation continue sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au profit des salariés des entreprises du secteur privé. Signalons que la mise en place du réseau des IFMEREE est le fruit d’un partenariat entre d’une part le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle, le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, le ministère de l’Économie et des finances, l’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN), l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), la Fédération des industries métallurgiques mécaniques et électromécaniques (FIMME), la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) et d’autre part l’Union européenne, l’Agence française de développement et Deutsche gesellschaft für internationale zusammenarbeit (GIZ). La gestion des instituts de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique est assurée par les professionnels du secteur (MASEN, ONEE, AMEE, FENELEC et FIMME) qui se sont constitués en une société de droit privé «IFMEREE-SA».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page