Maroc

L’École euro-méditerranéenne d’architecture ouvrira ses portes à Fès

Cette école d’architecture verra le jour au sein de l’UEMF./DR

 

Une convention a été signée mardi à Rome, entre l’Italie et le Maroc, portant création de l’École euro-méditerranéenne d’architecture et d’urbanisme, au sein de l’Université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF).


Cette convention a été paraphée par le président de l’Université de Florence, Luigi Dei, et le président de l’UEMF, Mostapha Bousmina, lors d’une cérémonie co-présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, et Stefania Giannini, ministre italienne de l’Éducation, de l’université et de la recherche.

L’École euro-méditerranéenne d’architecture et d’urbanisme sera créée sur un modèle expérimental, dans le cadre de la coopération entre le Maroc, l’Italie et les autres pays du Groupe 5+5. Elle sera notamment dédiée à la formation, la recherche, la valorisation et l’innovation dans les domaines de l’architecture, du patrimoine, du design, du paysage, de l’urbanisme et des territoires.

«Ce nouvel établissement n’est pas une transplantation, ni une délocalisation, mais un projet de co-développement avec des acteurs marocains, italiens et euro-méditerranéens», selon les termes de la convention.

«Cet établissement sera unique en son genre et sera ouvert aux étudiants marocains, africains et des pays de la région méditerranéenne», de l’avis du président de l’UEMF Mostapha Bousmina.

«Nous avons déjà finalisé tous les contours académiques, scientifiques et pédagogiques. Les équipes sont prêtes pour travailler, et on attend seulement l’ouverture de cette école au mois de septembre prochain, au sein de laquelle enseigneront des professeurs de l’Université de Fès, de l’Université de Florence, de l’École polytechnique de Madrid et de l’École des arts décoratifs de Paris», a affirmé Bourmina.

Pour le président de l’Université de Florence, Luigi Dei, cette école est «le meilleur moyen de mettre en valeur le patrimoine architectural et de partager des expériences».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page