Maroc

Israël : un marché porteur pour le Maroc 

Le marché israélien est l’un des marchés les plus performants au Moyen-Orient qui, depuis l’accord bilatéral pour la mise en relation entre le Maroc et l’Israël, ne cesse d’attirer des investisseurs.

C’est du moins la conviction de Hassan Sentissi, président de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), lors d’une récente rencontre virtuelle. Celle-ci visait à présenter un panel complet de services d’information, permettant d’accompagner les entreprises lors de la définition de leurs stratégies commerciales, ainsi que d’exposer les possibilités d’affaires à saisir au niveau du marché israélien.

À noter que le Maroc accapare une partie très importante des importations israéliennes avec une demande répartie comme suit : 84% en agrumes, frais ou secs, 43% en sardines et sardinelle, 54% dans la catégorie couscous, 42% dans la tapisserie tissée à la main, 37% dans les conserves de maquereaux et de sardines, ainsi qu’une part de marché de 49% en importations relatives aux manteaux, caps et articles similaires.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page