Maroc

Infrastructure routière : la voie express Tiznit-Dakhla accuse du retard

Les rapports d’inspection relatifs à la construction de la voie express Tiznit-Dakhla révèlent que plusieurs entreprises ont failli à leurs obligations contractuelles.

Même si l’avancement des travaux de construction de la voie express Tiznit-Dakhla avoisine actuellement les 40%, le gouvernement estime que les travaux ne vont pas assez vite. Plusieurs rapports d’inspection dressés par la commission centrale composée des responsables centraux du département de l’Équipement et du Laboratoire public d’essai et d’études (LPEE), «font état de quelques manquements et d’insuffisances de la part de certaines entreprises», indique le compte-rendu de la réunion tenue à cet effet, tout en précisant que «la rigueur nécessaire sera adoptée envers les entreprises qui ne respectent pas leurs engagements contractuels».


Concernant les axes en construction, c’est le tronçon Tiznit-Laâyoune, long de 555 km, qui devra d’abord être achevé. Les responsables ont procédé à l’examen des aspects relatifs à la route de contournement de Laâyoune, «qui accueillera le plus long pont du royaume ainsi que l’échangeur où commence la voie express de Tiznit». Le suivi assuré pour ce projet demeure étroit, avec des mesures qui seront prises pour apporter des solutions rapides au problème de l’échec, des contractants de l’État, à remplir leurs devoirs contenus dans les cahiers des charges.

À noter que pour accélérer le rythme de réalisation du programme national des voies express, le montage financier est axé sur le partenariat entre le gouvernement, les collectivités locales et plusieurs agences nationales. Durant cette étape, il s’agit de remédier aux diverses contraintes que rencontrent les chantiers accusant du retard, ainsi que d’établir un calendrier respectant les délais initialement fixés pour la fin de ce projet structurant pour les régions du Sud. 1.183 km de voies express sont actuellement en service dans l’ensemble du territoire national, au moment où 867 km font l’objet de travaux et environ 313 km sont programmés à fin 2021. 

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page