Maroc

Hausse des prix du carburant : les stations-service menacent de faire grève

La Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations de service au Maroc (FNPCGS) a publié un communiqué ce lundi 11 avril 2022 dans lequel elle menace d’entamer une grève nationale si le ministère de la Transition énergétique n’accompagne pas les stations-service dans la situation actuelle.

Dans son communiqué, la FNPCGS interpelle la ministre de tutelle Leila Benali lui demandant d’ouvrir le dialogue avec les professionnels du secteur afin de mettre en place des mesures pour accompagner les stations-service, notamment celles concernant les dispositions du Code des hydrocarbures.

La fédération appelle à l’exonération de la cotisation minimale, dont le montant est calculé sur la base du chiffre d’affaires. Selon eux, « la hausse du chiffre d’affaire des stations-service ne se répercute pas sur les marges » estimant que celles-ci restent les mêmes que les prix du carburant aient augmenté ou baissé.
Pour se faire entendre, les « pétroliers » entendent saisir le Conseil de la concurrence au sujet de la situation actuelle en vue de préserver le pouvoir d’achat des citoyens et protéger les professionnels. Affaire à suivre.

 

 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page