Maroc

Fitch Rating : Attijariwafa bank résiliente

Fitch Ratings a confirmé la note de défaut à long terme des émetteurs en devises étrangères et locales (IDR) d’Attijariwafa Bank à «BB»avec une perspective stable. L’agence de notation a également confirmé la note de viabilité de la banque à «bb» et la note nationale à long terme à «AA» avec une perspective stable.

Attijariwafa bank (AWB) dispose d’un modèle commercial stable, une gestion de haute qualité et un bon dossier d’exécution. C’est ce que confirme Fitch Rating dans sa notation «bb» accordé à la banque. Par la même occasion, l’agence de notation a confirmé la note de défaut à long terme des émetteurs en devises étrangères et locales (IDR) d’Attijariwafa Bank à «BB» avec une perspective stable. Dans sa communication, l’agence estime que la notation nationale d’Attijariwafa bank «est supérieure à ses pairs locaux directs, mais inférieure à des filiales des grands groupes bancaires français car celles-ci bénéficient du soutien potentiel de leurs actionnaires étrangers».

Attijatiwafa bank détient de fortes parts de marché dans l’industrie nationale des services financiers et est un chef de file dans les services bancaires aux entreprises (45 % des prêts nationaux d’AWB à la fin du 1er semestre de 2022). La banque bénéficie aussi d’un vaste réseau national et d’une large présence régionale en Afrique qui sous-tend la diversification de son modèle commercial.

Par ailleurs, elle dispose d’un profil de risque raisonnable. En effet, les risques associés aux expositions d’Attijariwafa bank en Afrique subsaharienne sont atténués par le solide cadre de contrôle des risques de la banque et son expertise sur ces marchés.

«La croissance régionale a été sélective, les outils de contrôle des risques s’harmonisent et la banque a renforcé ses normes de souscription dans plusieurs filiales financières spécialisées», détaille-t-on auprès de Fitch Ratings.

AWB affiche également une solidité du financement et de la liquidité. Les dépôts des clients représentaient 82 % du financement total hors fonds propres au 3e trimestre de 2022, dont la majeure partie provenait du Maroc. La part élevée des dépôts des particuliers (75 % du total des dépôts de la clientèle au Maroc) se traduit par un faible risque de concentration. La liquidité de la banque est solide, avec un ratio de couverture des liquidités de 193 % à fin septembre 2022.

S’agissant des perspectives, et dans un environnement caractérisé par une récession dans la zone euro, principal partenaire commercial du Maroc, une sécheresse et une forte inflation, qui pèseront sur l’activité des entreprises, Fitch note que «les banques devraient rester résilientes après être sorties de la pandémie dans un état raisonnable». Et d’assurer que le score de l’environnement opérationnel d’Attijariwafa bank de «bb-» est inférieur au score standard des banques marocaines nationales. Ceci en raison de son exposition à des marchés régionaux plus faibles et plus volatils, bien que la performance des filiales de la banque sur ces marchés soit restée résiliente.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page