Maroc

Fès/transport urbain : le bras de fer continue entre la commune et City bus

Suite au non-respect du contrat de gestion du transport urbain, la commune décide de poursuivre en justice City bus. Le délégataire sollicite l’arbitrage du ministre de l’Intérieur dans le cadre de sa demande en dédommagement pour l’ensemble des pertes subies, estimées à 2,8 MMDH. Le président de la commune de Fès, Abdeslam Bekkali, lance une guerre sans merci contre la société chargée de la gestion déléguée du transport urbain dans la ville, City bus. Sur ce sujet, le président décide...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page