Maroc

Fès-Meknès/Offshore : la région se réinvente avec des partenariats stratégiques

La région de Fès-Meknès a procédé à la signature de conventions de partenariat pour l’implantation de Capgemini engineering et CNEXIA à Fès Shore. À cette occasion, Khalid Safir a annoncé la poursuite des investissements de la CDG dans l’offshoring de Fès-Meknès via, notamment, le lancement d’une 3e tranche de 15.000 m2, avec une enveloppe de 120 MDH.  

La région de Fès-Meknès franchit un cap décisif vers le développement de son secteur technologique offshore. Lors d’une cérémonie organisée mercredi dernier au sein du parc Fès Shore, les principaux acteurs économiques et institutionnels du territoire ont acté le lancement de cette révolution numérique régionale. Au cœur de cet engagement, la signature d’une convention de partenariat stratégique entre la filiale digitale du Groupe CDG, Ewane, la Région de Fès-Meknès, la wilaya, le Centre régional d’investissement (CRI), Capgemini engineering et CNEXIA. Doté d’un soutien financier significatif de deux millions de dirhams et d’avantages opérationnels concrets, ce partenariat doit permettre l’implantation rapide des deux géants du conseil et des services IT que sont Capgemini et CNEXIA. L’objectif affiché consiste en la création à brève échéance de plus de 100 emplois directs à fort potentiel dans le territoire. De quoi dynamiser encore davantage un secteur régional déjà en plein essor.

Plus de quatre MMDH injectés par la CDG
Khalid Safir, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), est revenu sur le rôle moteur joué par son groupe dans le développement de l’offshoring au Maroc. Avec plus de quatre milliards de dirhams injectés dans la création de parcs dédiés aux services numériques offshore, la CDG a en effet largement contribué à structurer ce secteur stratégique à l’échelle nationale. Résultat : plus de 400.000 m2 de bureaux opérationnels accueillant aujourd’hui plus de 150 entreprises clientes, permettant l’emploi direct de 55.000 personnes. Fort de ce succès, Safir a annoncé la poursuite des investissements de la CDG dans l’offshoring de Fès-Meknès via, notamment, le lancement prochain d’une 3e tranche de 15.000 m2 au sein du parc Fès Shore. Représentant un investissement de 120 millions de dirhams, cette nouvelle phase devrait permettre la création de plus de 2.000 emplois supplémentaires.

Devenir le deuxième pôle national en informatique et outsourcing
Pour accompagner le développement du secteur de l’offshoring, la région a adopté une politique volontariste, s’inscrivant dans une vision ambitieuse à l’horizon 2042. Dans ce cadre, Yassine Tazi, directeur général du Centre régional d’investissement (CRI), a souligné que l’objectif est que Fès-Meknès devienne le deuxième pôle national dans le domaine de l’informatique et de l’outsourcing, conformément au Schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT). Grâce à son emplacement privilégié et à un environnement attractif, le parc Fès Shore est parfaitement adapté pour soutenir les ambitions de la région dans ce secteur high-tech. Couvrant 22 ha, il propose des infrastructures aux standards internationaux capables d’accueillir les leaders de l’offshoring.

«Les récentes implantations d’envergure comme Capgemini engineering et CNEXIA témoignent de cette dynamique positive à l’œuvre dans la région», précise Tazi.

De son côté, Abdelouahed El Ansari, président de la région, a souligné que la zone de Fès Shore s’inscrit légitimement dans la feuille de route régionale en matière d’attractivité des investissements offshore, ajoutant que ce projet phare est en phase avec les stratégies sectorielles déployées à l’échelle nationale.

Idriss Elasri
Directeur général en charge des activités Afrique du Nord de Capgemini engineering.

 

«La convention signée aujourd’hui facilite l’implantation de Capgemini engineering au Maroc, soutenant ainsi le développement de ses activités d’ingénierie. Capgemini Maroc a déjà créé 4.000 emplois en huit ans. L’objectif est d’accompagner cette croissance en créant initialement une centaine d’emplois à Fès, en mettant l’accent sur les talents en ingénierie. Les domaines d’expertise de Capgemini Engineering incluent la mécatronique, les systèmes intelligents et la logistique verte, avec 99% des activités tournées vers l’export».*

Nawfal Jabri
Président CNEXIA

 

«En tant que principal employeur de la région, CNEXIA compte actuellement plus de 1.200 collaborateurs, avec des perspectives de croissance solides pour les deux prochaines années. CNEXIA est une filiale d’un conglomérat canadien, opérant dans les télécoms et les médias. Son activité est basée sur la gestion de la relation-client, les services digitaux, le développement web et le support IT».

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page