Maroc

Fès-Meknès. Le conseil Régional défend son bilan

Le Conseil régional Fès-Meknès dresse le bilan de son mandat 2015-2021. Au cours de cette période, Laenser a fait état de la réalisation d’un total de 556 projets avec un investissement global de 18 MMDH. Parmi ces projets, le volet de développement économique occupe une place centrale dans l’action du Conseil avec des projets de 3,52 MMDH.

Le président du Conseil régional Fès-Meknès, Mohand Laenser, semble satisfait du bilan de son mandat 2015-2021. L’ex ministre a organisé jeudi dernier à Fès, une rencontre dédiée à la présentation des réalisations du conseil au cours des 6 dernières année. Il a mis, à cette occasion, en avant les projets relatifs à la mise à niveau des structures économiques, sociales, culturelles et environnementales entre 2015 et 2021. Le bilan a également concerné les projets du contrat programme État-région (2020-2022) et le programme de réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural (2016-2021). Au cours de son mandat, Laenser a fait état de la réalisation d’un total de 556 projets avec un investissement global de 18 MMDH. «Nous sommes très satisfait les résultats de notre bilan à la tête du conseil régional de Fès-Meknès», précise Laenser.


Et d’ajouter, «après l’élaboration du schéma régional de l’aménagement du territoire (SRAT) et le Programme de développement régional (PDR), notre conseil a approuvé le premier contrat-programme avec l’État au niveau national doté d’un investissement global de plus de 11 MMDH». Sur le volet de développement économique, qui occupe une place centrale dans l’action du Conseil, des projets de 3,52 MMDH ont été réalisés ou programmés au cours de son mandat. Il s’agit notamment de la création et l’organisation des zones d’activité économique, industrielles et logistiques, dont la zone d’accélération industrielle Ain Chegag (Sefrou), le Technoparc de Fès, la zone logistique Ras El Ma, sans oublié le lancement du projet de la zone industrielle «Fez Smart Factory» (FSF).

Au cours de son mandat, le conseil a procédé à la mise à niveau de plusieurs axes routiers stratégiques. Ayant mobilisé une enveloppe de 2,82 MMDH, ces projets ont permis le désenclavement de certaines provinces, notamment grâce au dédoublement de la route nationale 8 reliant Fès à Taounate et la réhabilitation des routes à Meknès, Ifrane, Sefrou et El Hajeb. En parallèle, le conseil a mis en œuvre 284 projets d’un montant global de 2,12 MMDH, et ce conformément au programme de réduction des disparités dans le milieu rural.

L’action du conseil a porté également sur le développement des axes liés à l’aménagement du territoire, notamment la mise à niveau des centres urbains et émergents, à la protection de l’environnement et au développement de la formation professionnelle et des compétences. Dans ce cadre, le conseil a procédé à la création d’une cité des métiers et des compétences dans la région, la mise à niveau de cinq instituts de formation professionnelle et la construction d’un internat, la construction et l’équipement de la cité universitaire Agdal et des cités universitaires à Ain Chegag, Boulemane, Sefrou, Ifrane, El Hajeb, Meknès et Taounate, outre un centre régional dédié au digital.

Concernant le domaine du développement social, plusieurs projets d’une enveloppe de près de 2,2MMDH ont été programmés ou réalisés, dont la création et l’équipement des hôpitaux dans toutes les préfectures et provinces de la région, le soutien à l’enseignement primaire, outre la contribution aux efforts de lutte contre la pandémie liée à la Covid-19.

Le conseil a investi aussi 1,7MDH dans le développement social, culturel et sportif, à travers la mise en place et le renforcement des infrastructures et l’appui aux différentes activités et initiatives. Notamment, le programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Meknès et le programme valorisation des activités économiques et l’amélioration du cadre de vie dans l’ancienne médian de Fès, ainsi que la participation à la construction et l’équipement du Palais des Congrès et du Grand Théâtre de Fès. Les actions du conseil ont porté également sur la promotion de l’emploi, l’encouragement des investissements, à travers la création d’un fonds régional d’appui aux projets d’investissement industriel, le développement du tourisme, ainsi que l’économie sociale et solidaire et les produits de terroir.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page