Maroc

Fès-Meknès : la DRA prépare la campagne agricole 2021-2022

La DRA prend une série de mesures et d’incitations pour un développement agricole productif et à forte valeur ajoutée dans la Région Fès-Meknès.

En attendant la nomination du nouveau ministre de l’Agriculture qui annoncera le lancement officiel de la campagne agricole 2021-2022, les responsables de la Direction régionale de l’agriculture (DRA) Fès-Meknès sont à pied d’œuvre dans la préparation des mesures incitatives et d’accompagnement pour garantir la réussite de l’actuelle campagne et encourager les investissements dans le secteur.

Durant le mois de septembre, les précipitations qu’a connues la région ont atteint une moyenne de 6,3 mm. La province de Boulemane a enregistré le niveau de précipitation le plus élevé avec 17 mm, elle est suivie de Meknès (8,9 mm). Le taux de remplissage des barrages à usage agricole a atteint, à fin septembre, 61% (5.552 Mm3), contre 56% en 2020. Dans ce cadre, la DRA a pris une série de mesures et d’incitations pour un développement agricole productif et à forte valeur ajoutée, dans la continuité des efforts de développement du secteur engendrée par le Plan Maroc Vert. Concernant les semences, la DRA met à disposition 400.689 quintaux de semences sélectionnées à des prix incitatifs, à travers la commercialisation de semences à des prix de vente subventionnés. Cette quantité sera répartie principalement entre le blé tendre (325.519 q), le blé dur ( 33.224 q) et l’orge (38.423 q). Le réseau de distribution des semences sera doté de 28 points de vente ouverts dans les centres du Conseil agricole et 43 autres seront assurés par le secteur privé.

Concernant les engrais, le marché sera approvisionné avec les quantités suffisantes et au même prix que la campagne précédente. Notons que pour une utilisation rationnelle et appropriée des engrais, il sera procédé à l’exploitation des cartes de fertilité des sols réalisées avec l’aide du Conseil agricole. Par ailleurs, il est prévu le renforcement de l’appui de l’État dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA). Et ce, notamment, pour l’acquisition du matériel agricole et l’encouragement des investissements dans le secteur à travers des aides pour l’équipement en systèmes économes en eau, l’intensification de la production, l’équipement et la création d’unités de valorisation, ainsi que pour la promotion des exportations. Le montant des subventions accordées au cours de l’année 2021 (jusqu’au 27 septembre) s’élève à 367 MDH.

En matière d’assurance agricole, de nouvelles dispositions seront prises pour la déclaration des sinistres et de nouveaux produits seront développés pour les plantations. Pour la question du financement, le Groupe Crédit agricole du Maroc(GCAM) a pris les mesures nécessaires, à l’image des campagnes précédentes, pour répondre aux demandes de financement de la campagne agricole dans les meilleures conditions. Rappelons que la Région Fès-Meknès se distingue par une production agricole diversifiée et importante que constituent les filières des céréales, l’olivier, le pommier, le prunier, le maraîchage… La région compte plus de 700.000 hectares emblavés pour les trois types de céréales, avec une moyenne de production de 30 à 40 quintaux à l’hectare dans la plaine du Saïss et entre 15 et 20 quintaux dans les zones montagnardes. La région est également la première au niveau national (80%) en matière d’arboricole fruitière, surtout le pommier et le prunier. Elle dispose de 50% de la production du maraîchage national. Il faut noter qu’en matière de bétails, la capacité de production de la région avoisine les 426.000 bovins, 1,2 millions d’ovins et 500.000 caprins, alors que le nombre d’exploitations agricoles atteint 206.000.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page