Maroc

Fès-Meknès fait sa promo en Côte d’Ivoire et au Bénin

La Chambre de Commerce d’industrie et de services de Fès-Meknès a diligenté une mission économique à Abidjan en Côte d’Ivoire et à Cotonou au Bénin du 28 mars au 3 avril et a signé un protocole d’accord avec la Chambre de commerce d’Abidjan.

Dans le cadre de sa couverture sur le continent africain ; la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Fès-Meknès a diligenté une mission économique à Abidjan en Côte d’Ivoire et à Cotonou au Bénin du 28 mars au 3 avril avec une délégation d’hommes d’affaires représentant différents secteurs d’activité : Textile et confection, Cuir et produits chimiques, BTP et enseignement privé.


Outre la rencontre des opérateurs économiques ivoiriens pour étudier les opportunités d’affaires, la CCIS FM a signé avec la CCIS d’Abidjan le 31 mars un protocole d’accord pour définir le cadre général de la coopération entre les deux parties, en vue d’œuvrer au développement et au renforcement des relations d’affaires entre les opérateurs économiques de la Côte d’Ivoire et du royaume du Maroc. Et au-delà, renforcer les relations institutionnelles entre les deux États ainsi que l’établissement de liens privilégiés pour l’encadrement et l’organisation du secteur privé. Les parties s’engagent ainsi, entre autre, à encourager, développer et favoriser toute forme de collaboration en rapport avec les activités économiques de leurs pays et établir une communication efficace entre les entreprises et les organisations dont elles font parties.

À cela s’ajoute le rapprochement des institutions relevant du ressort territorial des deux parties, à savoir les conseils des élus, universités, associations et confédérations professionnelles ; l’organisation des missions économiques en vue de contribuer au développement des relations commerciales et du partenariat entre les entreprises respectives, l’organisation de journées pays, de séminaires et conférences afin de promouvoir les potentialités économiques des deux États, la promotion des foires, les expositions et autres manifestations internationales organisées dans chaque pays et l’incitation des membres respectifs des parties à y participer ainsi que la mise en œuvre et l’accompagnement de projets importants et la promotion de joint-venture. Les parties conviennent aussi de procéder dans les limites de leurs possibilités à des transferts réciproques de compétences en matière d’organisation et de services offerts et effectuer des échanges d’expériences dans le domaine de la formation, des technologies de l’information et de la communication. Le présent protocole d’accord est conclu pour une période de trois ans à compter de sa signature renouvelable par tacite reconduction.

Dans le cadre de sa couverture sur le continent africain ; la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Fès-Meknès a diligenté une mission économique à Abidjan en Côte d’Ivoire et à Cotonou au Bénin du 28 mars au 3 avril avec une délégation d’hommes d’affaires représentant différents secteurs d’activité : Textile et confection, Cuir et produits chimiques, BTP et enseignement privé.

Outre la rencontre des opérateurs économiques ivoiriens pour étudier les opportunités d’affaires, la CCIS FM a signé avec la CCIS d’Abidjan le 31 mars un protocole d’accord pour définir le cadre général de la coopération entre les deux parties, en vue d’œuvrer au développement et au renforcement des relations d’affaires entre les opérateurs économiques de la Côte d’Ivoire et du royaume du Maroc. Et au-delà, renforcer les relations institutionnelles entre les deux États ainsi que l’établissement de liens privilégiés pour l’encadrement et l’organisation du secteur privé. Les parties s’engagent ainsi, entre autre, à encourager, développer et favoriser toute forme de collaboration en rapport avec les activités économiques de leurs pays et établir une communication efficace entre les entreprises et les organisations dont elles font parties.

À cela s’ajoute le rapprochement des institutions relevant du ressort territorial des deux parties, à savoir les conseils des élus, universités, associations et confédérations professionnelles ; l’organisation des missions économiques en vue de contribuer au développement des relations commerciales et du partenariat entre les entreprises respectives, l’organisation de journées pays, de séminaires et conférences afin de promouvoir les potentialités économiques des deux États, la promotion des foires, les expositions et autres manifestations internationales organisées dans chaque pays et l’incitation des membres respectifs des parties à y participer ainsi que la mise en œuvre et l’accompagnement de projets importants et la promotion de joint-venture. Les parties conviennent aussi de procéder dans les limites de leurs possibilités à des transferts réciproques de compétences en matière d’organisation et de services offerts et effectuer des échanges d’expériences dans le domaine de la formation, des technologies de l’information et de la communication. Le présent protocole d’accord est conclu pour une période de trois ans à compter de sa signature renouvelable par tacite reconduction.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page