Maroc

Fès : L’Université euro- méditerranéenne déménage

L’établissement met les bouchées doubles afin d’avancer les travaux de son nouveau bâtiment qui ouvrira ses portes aux étudiants, au titre de l’année universitaire 2016-2017. À cet effet, le projet de loi 45-16 relatif à l’université vient d’être approuvé par le Conseil du gouvernement.


C’est un grand projet de plus de 1 MMDH d’investissement. Labellisée par l’UpM (Union pour la Méditerranée), l’Université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF), qui est domiciliée temporairement à Fès-Shore, ouvrira officiellement ses nouveaux bâtiments au début de l’année académique 2016-2017. Le campus qui s’étalera sur une superficie de 20 hectares, non loin du centre-ville de Fès, sur la route de Meknès (RN n° 6), sortie Moulay Yaacoub, comptera des bâtiments de recherche et d’enseignement, des logements pour étudiants, ainsi que des restaurants.

En attendant la fin des travaux de ce nouveau bâtiment, l’université a provisoirement élu domicile dans le parc d’activité industrielle de Fès-Shore. Des plateaux techniques et administratifs d’une surface de 1.200 m² ont été loués et aménagés. Cela étant, le Conseil de gouvernement, réuni il y a quelques jours, a approuvé le projet de loi 45-16, relatif à UEMF. En effet, ledit projet vise à permettre à cette université, déclarée association d’utilité publique, conformément au décret n° 2-14-625 du 7 Kaada 1435 (3 septembre 2014), de prendre part aux formations supérieures des cadres qualifiés dans les différents domaines, ainsi qu’à l’encouragement de la mobilité des étudiants, de l’échange des enseignants chercheurs et employés entre les pays euro-méditerranéens.

Les dispositions de ce nouveau projet de loi s’articulent essentiellement sur la création d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche scientifique et technique constituant une personne morale de droit public dénommée «Université euro-méditerranéenne», jouissant de la personnalité morale, et de l’indépendance administrative, financière, académique, pédagogique, scientifique et culturelle. Les missions de l’université en matière d’enseignement ont été également déterminées, en effet l’université va offrir des programmes de formation à hauteur de 70% en ingénierie (génie mécanique, génie électrique, génie des systèmes, architecture et urbanisme) et 30% en sciences humaines et sociales portant sur des thématiques d’intérêt pour l’espace euro-méditerranéen (sciences politiques et juridiques euro-méditerranéennes, relations internationales, droit comparé, management et sciences économiques et un MBA).

Il faut noter que les frais d’inscription à l’université sont limités à 5.000 DH, tandis que les frais de scolarité sont fixés à 65.000 DH et n’incluent ni les frais d’hébergement ni ceux de la restauration. L’UEMF offre de nombreuses bourses aux étudiants des trois cycles de la formation universitaire et aux chercheurs post-doctorants, essentiellement pour les étudiants issus de milieux à revenu modeste.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page