Maroc

Equipementiers automobiles : et de 4 usines pour Yazaki au Maroc

Le japonais Yazaki ancre sa présence sur le marché marocain à travers l’inauguration de sa quatrième usine dans le pays et deuxième à Kénitra. D’un investissement global de 333 millions de dirhams, cette nouvelle unité est déjà opérationnelle et emploie 3.300 employés. 

333 millions de dirhams; tel est l’investissement engagé par l’équipementier automobile mondial Yazaki, pour le lancement de sa quatrième usine au Maroc. Cette nouvelle unité, située dans l’Atlantic Free Zone à Kénitra, a déjà entamé son activité et a été officiellement inauguré, mercredi dernier, en présence de Riyad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce, le gouverneur de la ville de Kénitra, l’ambassadeur du Japon au Maroc et le Chairman, COO et CFO de Yazaki EMEA, Andreas di Vece.

A cette occasion, Mezzour a indiqué que «la confiance renouvelée du leader mondial Yazaki dans la plateforme industrielle marocaine est un signal fort du positionnement du Maroc comme base de production compétitive de rang mondiale. Cette installation de pointe sera destinée à la production de pièces pour équiper des véhicules thermiques, hybrides et électriques, ce qui conforte la transition de la filière automobile vers l’électrification et la mobilité durable». Cette usine est la deuxième unité que le fabricant et fournisseur mondial de produits électriques et électroniques dans l’industrie automobile lance dans la ville de Kénitra, elle compte déjà 3.300 employés.

D’ailleurs, Yazaki est aujourd’hui l’un des plus importants employeurs au Maroc, avec près de 16.000 personnes qui travaillent actuellement sur tous les sites du pays. Rappelons que Yazaki est présente au Maroc depuis l’année 2000, avec l’usine de Tanger qui a été inaugurée par le Souverain. Elle compte, par ailleurs, deux usines à Kénitra et une à Meknès.

De son côté, Andreas di Vece a assuré qu’«aujourd’hui, nous inaugurons une nouvelle usine de Yazaki dans le royaume. Les conditions commerciales du Maroc offrant un soutien exceptionnel aux nouveaux investissements. De plus, nos employés marocains qualifiés, talentueux et engagés représentent aussi une grande motivation pour Yazaki de continuer à développer son empreinte industrielle dans le pays». En effet, la décision en faveur du nouveau site de Kénitra a été prise principalement en raison de la disponibilité d’une main-d’œuvre hautement qualifiée, de liaisons parfaites avec un réseau de transport à plusieurs niveaux et du futur port atlantique de Kénitra. En outre, la proximité d’établissements d’enseignement tels que les universités, les grandes écoles de commerce et d’ingénierie y a aussi fortement contribué.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page