Maroc

Enseignement privé : ces frais de la discorde !

Comme tous les ans à pareille période, les parents qui scolarisent leurs enfants dans le privé sont sous pression. Ils doivent régler à l’avance les droits d’inscription -dont on se demande à quoi ils servent- ainsi que les frais de scolarité du mois de septembre et du dernier mois de l’année. À cela s’ajoute une incroyable anarchie pratiquée sur l’assurance scolaire qui peut atteindre dix fois la prime affichée par l’assureur. À quand la fin de ce capharnaüm ? Pour...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page