Maroc

EN IMAGES. À Casablanca, des quartiers inondés, et ce n’est pas fini

C’est une scène qui se produit chaque année: des heures de pluie et voilà les rues et avenues de Casablanca qui se transforment en une énorme piscine, révélant la piètre qualité des infrastructures de la métropole.

Ce n’est pas encore une pluviométrie record ni des torrents, mais les pluies qui se sont abattues sur la ville depuis lundi ont eu raison des bouches d’égout et ont transformé des rues et des artères en grandes mares.
Ainsi, des quartiers comme Ain Chock, Sidi Maarouf, Sidi Moumen et d’autres régions du centre-ville, sont concernés, mais aussi des zones huppées comme Bachcou au quartier de Californie où on a enregistré une forte perturbation de la circulation.


La Toile a immédiatement pointé du doigt les responsables de la ville et revendiqué des solutions à ce problème qui se répète à chaque fois qu’il pleut ainsi sur la ville.

Rappelons que de fortes averses étaient attendues aux quatre coins du Royaume. De fortes averses sont encore prévues du mercredi à 17h00 au jeudi à 10h00 dans les provinces de Tanger-Assilah, Fahs-Anjra, M’diq-Fnideq, Chefchaouen, Tétouan, Larache, Agadr-Ida-Outanane, Taroudant, Inezgane, Ait-Melloul et Essaouira. Les fortes pluies de mardi ont touché Mediouna, Casablanca, Mohammedia et Benslimane. La pluie va se poursuivre jusqu’à lundi selon les prévisions de la météo.

Vidéo Hamza Bamou (avec S.Z.)

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page