Maroc

Établissements scolaires: le carton jaune d’Amzazi

Au vu de l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et le ministère de la Santé prennent les devants. Ils appellent les établissements scolaires à plus de vigilance et au strict respect des mesures sanitaires mises en place par le gouvernement marocain, dans ce contexte particulier de crise sanitaire.

Dans un communiqué conjoint publié vers la fin de semaine dernière, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et le ministère de la Santé ont appelé les élèves, les étudiants, les stagiaires et tous les cadres pédagogiques et administratifs exerçant dans les établissements scolaires et universitaires des secteurs public et privé, à veiller au strict respect, régulier et optimal des mesures sanitaires et gestes barrières figurant dans le protocole sanitaire. Les deux départements ministériels rappellent les règles et gestes du protocole en question, à savoir : le lavage et la désinfection des mains au savon ou à l’aide d’un gel hydroalcoolique. Ils incitent également les cadres pédagogiques et administratifs, les élèves et stagiaires de tous niveaux au port correct et sûr du masque de protection. Les ministères appellent à plus de respect de la distanciation physique dans les salles de cours et les différents espaces de chaque établissement, ainsi qu’à l’entrée et à la sortie des écoles. Cet appel fait suite aux dernières évolutions de la situation épidémiologique dans plusieurs régions du Maroc.


En effet, selon les derniers chiffres, rendus publics par le ministère de la Santé, le Maroc a enregistré, jeudi 26 novembre, 4.178 nouveaux cas, portant le nombre total des contaminés à 340.684. Quant au nombre de décès, il a atteint 5.619 avec 80 nouvelles victimes au cours des dernières vingt-quatre heures. Par ailleurs, les deux ministères ont souligné que tout établissement ne respectant pas ces mesures sera immédiatement fermé, dans l’objectif de contribuer à l’effort national pour enrayer la propagation de la pandémie. Et de préciser que cela se fera dans le cadre des visites d’inspection effectuées par les commissions paritaires pour contrôler le respect, par les établissements, des mesures préventives adoptées. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page