Maroc

Driss Benabdeslam : « Le Maroc est un marché clé pour Vantage Capital »

Driss Benabdeslam. Associate Partner Vantage Capital

Vous avez fait un premier investissement en fonds propre réalisé par Vantage Capital au Maroc. Quel en est l’intérêt ?
Notre positionnement consiste effectivement à investir en dette mezzanine : sur trente transactions finalisées, nous en avons réalisé deux en fonds propres (incluant CIM Santé). Nous avons essayé, au début, de structurer la transaction en dette mezzanine et non en fonds propres, mais la famille était à la recherche d’un partenaire qui était prêt à assumer le même risque. Après considération du potentiel du marché de la santé au Maroc et du groupe CIM Santé, nous avons décidé d’utiliser la poche «fonds propres» pour investir dans le groupe.

Pourquoi investir dans le secteur de la santé, et pourquoi avoir choisi CIM Santé en particulier ?
Avec une croissance moyenne de 5% par an, le secteur de la santé au Maroc traverse de grandes tendances, notamment une population en transition épidémiologique en raison de la baisse de la mortalité infantile, de l’augmentation de l’espérance de vie, de la réduction des maladies transmissibles et de l’augmentation de la prévalence des maladies non transmissibles. Il y a également un segment de personnes âgées en croissance au sein d’une population relativement jeune et urbaine ; un investissement important de l’État dans les soins de santé, les citoyens supportant toujours une part importante du coût total ; un système de santé qui ne couvre pas – ou pas adéquatement – et une grande partie de la population avec trop peu d’infrastructures médicales et de personnel médical. Ceci, sans oublier le fait que le secteur privé de la santé au Maroc est soutenu par la politique gouvernementale. Ces tendances montrent que le potentiel du marché national de la santé n’a pas encore été atteint, ce qui crée une opportunité intéressante pour un investisseur comme Vantage Capital. Pour ce qui est du choix de CIM Santé, je note que la famille Chaara a une solide réputation sur le marché. En tant que pionnier de la cardiologie interventionnelle et leader actif du Syndicat national des cardiologues, la famille Chaara a tissé un réseau médical solide, pas seulement en cardiologie, et des liens profonds avec les médecins vedettes dont une clinique performante a besoin.

Quels sont les projets sur lesquels Vintage Capital est positionné au Maroc ?
Le Maroc est un pays clé pour Vantage Capital. Nous avons déjà investi en octobre 2019 dans Equity Invest, holding détenant plusieurs participations dans le secteur IT/ technologique. Nous scrutons d’autres opportunités et espérons pouvoir conclure une 3e transaction en 2021, notamment dans le secteur de la santé.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page