Maroc

Données personnelles : l’Université Euromed de Fès intègre le programme “Data-Tika”

L’Université Euromed de Fès et la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel ont signé une convention de partenariat dans le cadre du programme «Data-Tika». Objectif :  accompagner l’université dans la mise en œuvre de la loi n° 09-08 relative à la protection des personnes physiques en matière de traitement desdites données.

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a noué une convention de partenariat avec l’Université Euromed de Fès (UEMF), destinée à faire adhérer cette dernière au programme «Data-Tika», qui vise à accompagner la mise en œuvre de la loi relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel. Paraphée par le président de la CNDP, Omar Seghrouchni et celui de l’UEMF, Mostapha Bousmina, cette convention vise à décrire les conditions et modalités de collaboration entre les deux parties, ainsi que la possibilité de promouvoir des partenariats et des formations de pointe en matière de traitement et de protection des données à caractère personnel, outre l’organisation conjointe d’évènements dans les domaines d’intérêt commun.

La convention permettra, également, la mise en conformité avec la loi n° 09-08, et un renforcement mutuel des capacités entre les deux organismes à travers, notamment, la recherche et le développement, la formation et le perfectionnement des compétences ainsi que la coproduction et l’échange de documentation et de publications. Les parties signataires s’engagent, conformément à la réglementation en vigueur, à mobiliser les ressources humaines et les moyens matériels dont elles disposent pour réaliser les objectifs et les actions définis par cette convention. Afin d’en assurer le suivi et l’exécution, et de concrétiser les actions de partenariat y afférentes, les deux parties mettront en place un comité de suivi et de coordination composé de leurs représentants.

Lors de la cérémonie de signature, le président de la CNDP a mis en avant les deux conventions-cadres de partenariats signés récemment à Rabat, visant à promouvoir les droits des personnes en situation de handicap en matière de protection des données à caractère personnel et d’accès à l’information. Selon lui, «la protection ne concerne pas uniquement les données numériques, mais aussi les documents papier et les archives». Il a précisé que ces conventions portent, également, sur l’inclusion du handicap dans la stratégie et les actions qui visent le contrôle et la protection des données à caractère personnel. Et d’ajouter que leur périmètre intégre aussi la promotion de l’accessibilité des différentes formes d’informations à toutes les personnes en situation de handicap. Il faut rappeler que la CNDP a mis en place ces programmes, intitulés «Data-Tika», dans le but de protéger le citoyen au sein de l’écosystème numérique. Programmes qui se déclinent en trois formules, à savoir Data-Tika Entreprises, Data-Tika Institutions Publiques et Data-Tika Associations & ONG, «destinées, respectivement, aux secteurs privé et public ainsi qu’à la société civile», fait savoir un communiqué de la CNDP. Ces programmes permettront à l’adhérent d’alimenter, de façon proactive, les approches terrain de la CNDP, au lieu de se contenter simplement de prendre acte des actions à mener pour être en conformité avec la loi 09-08.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page