Maroc

Démantèlement d’une cellule terroriste active à Laâyoune, Salé et Marrakech

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST) a procédé jeudi à l’arrestation de trois éléments dangereux ayant fait allégeance à la soi-disant organisation État-islamique, âgés de 24 à 30 ans, et qui s’activent dans les villes de Laâyoune, Salé et de Marrakech, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.


Les investigations menées ont montré que les mis en cause, qui ont prêté allégeance au soi-disant calife de «Daech» sont impliqués dans l’incitation au meurtre en exécution de l’approche sanglante de cette organisation terroriste, parallèlement à leur intention d’acquérir des expertises dans le domaine de la fabrication des engins explosifs, précise le communiqué.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent également que l’un de ces éléments, qui avait rallié dans le passé les camps des séparatistes du «polisario» à Tindouf était en cours de préparation pour perpétrer des actes terroristes à l’intérieur du royaume en exécution de l’agenda de «Daech», ajoute le ministère. L’opération de perquisition a permis la saisie d’un ensemble d’équipements électroniques, d’une
«carte d’identité» délivrée à l’un des mis en cause par «la république fantoche», d’un uniforme militaire du soi-disant «polisario» et d’un drapeau symbolisant cette «entité fantoche».

Les mis en cause seront présentés devant la justice dès la fin de l’enquête, qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, conclut la même source.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page