Maroc

Covid-19 : les universités marocaines intensifient leur programme R&D (Enseignement 8/8)

Un soutien conséquent a été accordé à la recherche & développement. L’innovation devient ainsi le maître-mot pour lutter contre la Covid-19.

Dans le cadre du chantier lancé par le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à travers le Centre national pour la recherche scientifique et technique, la communauté scientifique au niveau du pôle universitaire a montré son efficacité.


Des projets à valeur ajoutée
En effet, les chercheurs du pôle universitaire composé de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA), l’Université Moulay Ismail de Meknès (UMI), l’Université Mohamed Premier d’Oujda (UMP), l’Université Al Akhawayne d’Ifrane (UAI), l’Université Euro-Med de Fès (UEMF) et l’Université Privée de Fès (UPF), ont répondu massivement à ce programme. Ces différents acteurs ont procédé à la soumission de 128 projets de recherche dans le cadre de la mobilisation nationale contre le nouveau coronavirus. Les thématiques proposées visent la production de nouvelles connaissances scientifiques novatrices, avec des approches multidisciplinaires susceptibles de traiter tous les niveaux et tous les aspects de cette pandémie. Il est à noter par ailleurs que la majorité des projets présentés proposent des solutions immédiates de lutte contre le coronavirus. Ainsi 60% des projets concernent la thématique dédiée à l’analyse et la compréhension de la pénétration et la propagation de l’épidémie du coronavirus au Maroc. 26% de ces projets servent l’objectif de mettre en valeur les leçons à tirer de cette pandémie et aussi les mesures préventives à mettre en place dans l’avenir. Et 14% des projets, quant à eux, traitent de la formulation de recommandations scientifiques pour gérer la période de transition et permettre un retour au plus tôt à la situation normale dans notre pays.

Promotion de la recherche
Au-delà de la mise en place de projets concrets pour la gestion de la crise sanitaire, plusieurs universités ont conclu des partenariats pour la promotion de la recherche et de l’innovation. Le partenariat entre l’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) en est l’exemple. Les deux établissements ont décidé de joindre leurs efforts pour la promotion de l’enseignement, la recherche, l’innovation et l’échange d’expériences. En effet, la signature de ce mémorandum marque le début d’une coopération «stratégique» dans plusieurs domaines, à savoir les sciences de l’éducation, l’e-learning, la recherche et développement (R&D), l’entrepreneuriat, l’innovation sociale, la diversité et l’inclusion, ainsi que l’intelligence artificielle. À noter que les deux universités ont pu identifier une trentaine de projets de collaboration qui vont être lancés dans les prochaines semaines.

Sanae Raqui / Les Inspirations éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page