Maroc

COP22 : Mezouar appelle les parties prenantes à agir

Le président de la 22ème Conférence des parties (COP22) de la Convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Salaheddine Mezouar a appelé, mardi à Marrakech, à agir ensemble « de manière ouverte, transparente et inclusive » avec les parties prenantes pour faire de la COP22 « un événement réussi tourné vers l’action ».


 « L’Accord de Paris est un accord qui appartient à tous, nous devons démontrer cette universalité aussi bien à l’échelle internationale qu’aux échelles régionale, nationale et locale. Passer à l’action est aujourd’hui un impératif et une opportunité pour le climat, pour le développement et pour l’humanité », a souligné  Mezouar, qui s’exprimait à l’ouverture de la rencontre ministérielle Pré-COP, tenue les 18 et 19 octobre, et destinée à finaliser la préparation de la COP22.

Dans ce cadre, il a appelé les parties prenantes à donner les moyens d’agir et à marquer à Marrakech le début d’une nouvelle ère, relevant que la COP22 sera le trait d’union entre décision et action.

« J’ai à cœur de faire de cette COP, une COP nouvelle, délibérément orientée sur l’action et la mobilisation des acteurs non étatiques mais également une COP plaçant le développement ambitieux mais durable au cœur de tous les débats, notamment pour les pays du Sud », a fait savoir le président de la COP22.

Mezouar a, en outre, précisé que cette réunion de deux jours portera sur trois thématiques au cœur des réflexions des États-Parties, à savoir l’entrée en vigueur et la mise en œuvre de l’Accord de Paris, la mobilisation des moyens de mise en œuvre et le renforcement de l’action, en insistant de faire le lien entre ces thématiques et les grandes préoccupations de développement durable liées à l’énergie, aux villes et à l’agriculture.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page