Maroc

Conjoncture : le blues des ménages exacerbe les craintes sur la croissance

Le confinement de trois mois, les destructions d’emplois et les pertes de revenus en 2020 en raison du coronavirus n’avaient pas eu un effet aussi dévastateur sur le moral des ménages qui est tombé à son plus bas niveau historique au deuxième trimestre. L’inflation pèse sur le pouvoir d’achat et les craintes liées au chômage restent élevées. La pression exercée par la conjoncture sur les finances publiques pourrait chambouler le calendrier de certaines réformes, notamment celle de la fiscalité. Des...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page