Maroc

Black Friday : les tendances au Maroc

Black. Friday. Deux mots qui font vibrer des millions de consommateurs depuis plusieurs années… Et pour cause, cet événement est symbole de prix cassés, réductions exceptionnelles et autres bons plans shopping. Le tout pendant une durée limitée. Quelles sont les tendances observées sur le marché marocain ?

Le Black Friday est un événement promotionnel qui prend de l’ampleur au fil des années au Maroc. Mais le phénomène commercial qui nous arrive tout droit des États-Unis, connaît des adaptations auprès des enseignes, qui profitent de la campagne pour booster leurs ventes et boucler cette année 2020 marquée par un climat économique difficile. Afin de surfer sur la popularité de ce festival de promos, nombreux sont les commerçants à proposer et étaler des deals sur toute une semaine. Plusieurs commerces l’ont étalé sur tout le mois de novembre. D’autres encore l’ont prolongé jusqu’à la fin de la première semaine de décembre. L’étalement du Black Friday sur quatre semaines, au lieu de la seule journée du 27 novembre, s’explique par la volonté de tirer le maximum de profits de l’événement.


Pour cette année, Jumia a étalé l’événement promotionnel du 6 au 30 novembre, en mobilisant plus d’un millier de livreurs et d’agents dédiés au service après-vente. La plateforme a déployé une offre comprenant plus de trente mille produits avec des remises allant jusqu’à -80%. Même stratégie pour Avito. «Cette année, nous avons décidé de réaliser une mini-étude online sur la perception des offres Black Friday que peut avoir notre audience afin de mieux répondre à leurs besoins, ou même de pouvoir faire évoluer ce concept mondial en adéquation avec notre stratégie et vision. Selon l’avis général, notre audience aime faire de bonnes affaires et trouver les meilleures opportunités toute l’année. Sur ce constat, nous avons préféré faire une campagne qui montre que contrairement aux offres Black Friday qui sont concentrées sur quelques jours, voire une journée, chez Avito c’est «Lhamza» toute l’année !», explique Vanina Betti, directrice marketing d’Avito. Chez la marketplace, les produits best sellers sont la téléphonie, les produits de beauté et les produits maison et jardin. Chez Marjane, la campagne a pris fin le week-end du 6 décembre. D’autres enseignes ont proposé des offres valables du 27 au 30 novembre. L’événement marque aussi la forte incursion de Huawei Maroc dans la tendance des ventes en ligne et des achats numériques. Le géant chinois des télécoms a, pour l’occasion, lancé des offres inédites pour sa communauté d’utilisateurs au Maroc. C’est sur sa plateforme e-commerce HuaweiMall que le leader mondial en technologie a proposé plusieurs promotions, allant jusqu’à -50%, du 20 au 30 novembre. Les produits du géant chinois étaient aussi accessibles avec d’autres promotions tout aussi diversifiées sur la marketplace Jumia. Les consommateurs n’ont donc pas forcément eu besoin d’aller dans les centres commerciaux pour effectuer leurs achats. Ils trouvent tout en ligne, ce qui explique aussi l’engouement suscité par le Black Friday.

Bilan positif
Au Maroc, les chiffres de l’édition 2020 du Black Friday n’ont pas encore été publiés par les principaux centres commerciaux et marketplaces, mais le bilan semble positif. L’on pourrait donc dire que la Covid-19 n’aura pas eu raison de l’engouement des clients marocains pour le festival de promotions. Les consommateurs américains ont, quant à eux, dépensé au moins 6,2 millions de dollars par minute, le vendredi 27 novembre dernier, malgré la crise économique. Du côté des centres commerciaux, les commerçants ont été indécis jusqu’à la veille de l’événement promotionnel, n’ayant pas de visibilité en amont. «On s’est demandé s’ils allaient pouvoir se permettre de faire des réductions aussi agressives au vu de leurs difficultés. Il y a finalement eu un effet d’entraînement, mais les offres ont été structurées assez tardivement par rapport aux années précédentes», explique la direction d’Aswaq Management and Services (AMS) Africa, gestionnaire du centre commercial Anfa Place.

Modeste Kouame / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page