Maroc

Beni Mellal-Khénifra : le CRI se mobilise pour les MRE

Le Centre régional d’investissement (CRI) Béni Mellal-Khénifra vient de lancer une étude visant l’accompagnement des investisseurs marocains résidents à l’étranger pour développer leurs projets dans la région. Le CRI se prépare également au lancement d’un nouveau concours, baptisé «L’investissement de la diaspora», pour l’encouragement des investissements des MRE. 

La Région Béni Mellal-Khénifra ambitionne, cette année, de drainer un très grand nombre d’investisseurs MRE. C’est ce qui ressort de la dernière étude lancée, mardi dernier, par le Centre régional d’investissement (CRI) dédié à la mise en œuvre du programme «Izdihar MDM». Visant à accompagner les investisseurs marocains résidents à l’étranger pour développer des projets dans la région, ce programme table sur la création, le développement et la pérennisation des investissements des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Initié dans le cadre de la mise en œuvre du projet Déploiement des politiques migratoires au niveau régional (DEPOMI), financé par l’Union européenne et conduit par l’Agence belge de développement (Enabel), en partenariat avec des acteurs locaux, à savoir la Wilaya de la Région Béni Mellal-Khénifra, le Conseil régional et le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le programme «Izdihar» vise la mise en place d’un dispositif permettant de fédérer les principaux acteurs en charge de l’accompagnement des entrepreneurs dans la région, et ce, afin de dispenser une offre d’accompagnement claire, cohérente, complète et à forte valeur ajoutée pour les entrepreneurs et les TPME.

Pour garantir une meilleure mise en œuvre de cette étude, qui sera réalisée dans un délai de quatre mois, le CRI a créé une commission de suivi et d’évaluation composée de représentants de la Wilaya de la région, du Conseil régional, de la CGEM, de l’Université Sultan Moulay Slimane, de la Maison des Marocains du monde et des affaires de la migration à Khouribga et Béni-Mellal, ainsi que de la Chambre de commerce, d’industrie et de services.

Multiplication des encouragements à l’endroit des MRE
Lors de cette rencontre, le directeur du «Pôle impulsion économique et promotion territoriale», Nawfal Hammoumi, a annoncé que le CRI a entamé les préparatifs pour le lancement prochain d’un programme d’encouragement des investissements des MRE. Baptisé «L’investissement de la diaspora», ce programme sous forme de concours fera l’objet d’une série de rencontres dans les principaux pays d’accueil des MRE, dont l’Italie, la France, l’Espagne et la Belgique.

Dans ce cadre, Hammoumi a mis l’accent sur la contribution et le soutien de l’Agence belge de développement (Enabel) dans plusieurs programmes et actions visant à renforcer l’attractivité de la région et à promouvoir ses potentialités.

Pour sa part, Badia Mkour, vice-présidente de la Région Béni Mellal-Khénifra, chargée de la coopération internationale, a insisté sur l’appui constant qu’apporte le conseil de la région aux différents programmes d’accompagnement des investissements des Marocains du monde, appelant les représentants des services déconcentrés à œuvrer en faveur d’une mise en œuvre optimale du programme «Izdihar MDM». Il faut rappeler que le CRI occupe, aujourd’hui, la première place au niveau national en ce qui concerne la durée de traitement des dossiers d’investissement. Celle-ci a été ramenée à 5,6 jours contre une moyenne nationale de 13 jours.

Une démarche inspirée du NMD
Ce projet témoigne de la volonté du CRI Béni Mellal-Khénifra pour la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Roi Mohammed VI à l’occasion du 69e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple ainsi que des dispositions du Nouveau modèle de développement (NMD) qui a consacré un système intégré et des mécanismes visant à développer les investissements des Marocains du monde. Notons que ce système a été renforcé avec la signature d’un certain nombre de conventions, à l’instar de celle qui a été signée le 13 juillet 2021 par le CRI et la 13e Région de la CGEM, outre l’organisation de dix rencontres dédiées aux MRE au Maroc et de trois autres en Europe (Italie et la France), ainsi que l’accompagnement d’une trentaine de dossiers d’investissement.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page