Maroc

Barid-Al-Maghrib : cérémonie à l’occasion du 130ème anniversaire de la Poste marocaine

Le Groupe Barid Al-Maghrib a organisé, ce mardi 22 novembre 2022, une cérémonie de commémoration des 130 ans de la poste marocaine. Ont pris part à cette cérémonie, Monsieur Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce, Madame Bahija Simou, Directrice des Archives Royales et Monsieur Amin Benjelloun Touimi, Directeur Général du Groupe Barid Al-Maghrib ainsi que d’autres personnalités.

L’histoire de la Poste marocaine a débuté lorsque le Sultan Moulay Hassan Premier ordonna par Dahir du 22 novembre 1892, la création de la Poste Makhzen ; un premier service de courrier inter-villes a ainsi été mis en place pour constituer un réseau utilisant comme moyen de transport et de distribution, des convoyeurs à pied appelés « Rekkas ».

A cette occasion, Monsieur Amin Benjelloun Touimi, Directeur Général du Groupe Barid Al-Maghrib, a signalé que « la Poste marocaine n’a cessé, au fil du temps, d’innover et de se diversifier pour devenir aujourd’hui un acteur national majeur dans le domaine de l’inclusion financière, sociale et numérique ».

Dans le cadre de cette cérémonie de commémoration, Barid Al-Maghrib a dévoilé une émission spéciale de timbre-poste intitulé « 130 ans de la Poste Makhzen ». Cette émission comporte, pour la première fois dans l’histoire de la philatélie marocaine, l’exhaustivité des empreintes des 26 cachets Makhzen de forme octogonale et ronde, représentées sur 26 timbres-poste.

Il est à signaler également que dans le cadre du programme de cette célébration, le Musée Barid Al-Maghrib à Rabat abritera une exposition de timbres spéciaux retraçant l’histoire de la Poste Makhzen et une conférence sur la même thématique qui sera organisée, le mercredi 23 novembre 2022, en collaboration avec l’Association « Forum Marocain de Philatélie, de Numismatique et de Patrimoine».

Des expositions régionales sont également prévues en coordination avec d’autres associations philatéliques marocaines dans les villes de Es-Smara, Marrakech, Fès, Casablanca et Rabat.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page