Maroc

BAM: la politique monétaire risque d’être malmenée, on vous explique pourquoi

Contenir la hausse de la dette. C’est l’une des recommandations phares du FMI au Maroc à moyen terme, a, entre autres, déclaré Abdelatif Jouahri, Wali de BAM, à l’issue du Conseil de la Banque centrale, tenu mercredi dernier. Il s’agit de poursuivre la politique monétaire accommodante actuelle, pour ne pas faire exploser la dette. Une politique qui risque quand même d’être malmenée par la hausse des prix des matières premières qui, selon certains spécialistes, n’est pas prête de s’estomper. À...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page