Maroc

Baie de Cocody : Marchica Med entre en action à Abidjan

Marchica Med entame la première phase des travaux d’aménagement de la Baie de Cocody, à Abidjan. Le projet devrait s’achever en 2019 et nécessite une enveloppe de près de 2MMDH.


C’est un projet qui est censé donner une «nouvelle carte postale de la ville d’Abidjan». Marchica Med vient d’entamer les travaux d’aménagement de la Baie de Cocody, située au cœur de la capitale ivoirienne. La cérémonie de lancement de ces travaux a eu lieu le 18 janvier à Abidjan, en présence du premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Cet important projet, qui doit s’achever en 2019, va s’étaler sur plusieurs phases. La première est étalée sur 9 mois et va se concrétiser par le dragage du fond lagunaire et du chenal artificiel, la réalisation d’un remblai hydraulique des berges de la baie, ainsi que de la plateforme prévue pour la Marina. Elle a nécessité un financement de 11 milliards de FCFA, soit environ 170MDH. Attijariwafa bank en a assuré le financement à hauteur de 10 milliards de FCFA.

Impact positif
À termes, 100 milliards de FCFA (près de 2MMDH) seront nécessaires pour l’ensemble des chantiers. D’ailleurs, en marge de la cérémonie d’inauguration, Marchica Med a signé avec le gouvernement ivoirien une convention de financement portant sur ce montant. Ainsi, à l’horizon 2019, la Baie sera entièrement aménagée avec la construction de plusieurs ouvrages, dont un viaduc, un parc urbain et un port de plaisance. Ceux-ci viendront s’ajouter aux espaces de loisirs et aux infrastructures d’assainissement. Ce projet aura également un impact non négligeable sur le quotidien des Abidjanais, en mettant fin aux inondations et à certains problèmes liés à la mobilité dans la capitale ivoirienne. «L’impact positif de ces travaux sur le quotidien des populations sera indéniable, permettant ainsi à tous de bénéficier des bienfaits de l’émergence de la Côte d’Ivoire», promet le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Portée symbolique
L’engagement de Marchica Med dans cet important projet en Côte d’Ivoire, reflète le climat favorable qui prévaut dans le partenariat maroco-ivoirien. Pour le gouvernement ivoirien, cette expérience a une «portée symbolique et historique très forte en ce sens qu’elle se veut la concrétisation d’un projet de grande importance économique et stratégique pour la ville d’Abidjan, mais aussi celle de la foi en une Afrique forte et qui gagne, unie autour de ses valeurs et de ses compétences». 


 

Le plus de Maroc Export

L’Afrique présente un large éventail d’opportunités dans plusieurs secteurs : agroalimentaire, infrastructures, énergies, formation, etc. Les entreprises marocaines, eu égard à leurs expertises et expériences dans ces domaines ont beaucoup de débouchés à exploiter pour favoriser leur développement sur le continent. Maroc Export les accompagne afin d’augmenter leurs chances de mieux répondre aux appels d’offres. Les forums d’échanges d’expertises, à l’instar du Forum du Bénin, l’internationalisation du Salon de l’eau et l’internationalisation d’Elec Expo, en collaboration avec l’Amepa, la Fenelec et l’Ofec, sont autant d’actions à intensifier pour augmenter les chances des entreprises nationales de nouer des liens pour se voir confier des projets d’envergure. Maroc Export profite également de ces différents rapprochements pour organiser des rencontres B to B, en plus de missions d’affaires.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page