Maroc

Athlétisme : Le Maroc désormais sur les radars de la Diamond League

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

C’est la première étape jamais organisée dans un pays africain, qui se joue au complexe sportif Prince Moulay Abdellah. La piste d’athlétisme a été classée catégorie 1 par Sébastien Coe, président de l’IAAF et constitue désormais la fierté de l’athlétisme au Maroc.


L’athlétisme marocain est sous les feux de la rampe après une longue période d’absence. Pour la première fois dans un pays africain, la prestigieuse Diamond League se joue dans des conditions dignes des grands pays organisateurs. La neuvième édition du Meeting international Mohammed VI d’athlétisme, qui a démarré hier à Rabat a reçu pas moins d’une quarantaine d’athlètes médaillés d’or et d’argent de par le monde. Pas moins de 190 athlètes de plus de quarante pays participent à cette grand-messe sportive de Rabat. Tous les projecteurs sont braqués sur une compétition mondiale qui se joue dans le complexe sportif prince Moulay Abdellah, fraîchement rénové. Lors d’une visite guidée, vendredi dernier, il a été possible de constater l’ampleur des améliorations apportées.

La piste flambant neuve a été classée catégorie 1 par les instances internationales de l’athlétisme. Cela veut dire qu’elle est au même niveau que la piste des championnats du monde de Beijing, qui ont eu lieu il y a un an ou celle des prochains jeux olympiques. Il faut dire que le Maroc avait acquis, au fil des ans et grâce aux prouesses de ses champions internationaux, une remarquable expérience dans le domaine.

Techniquement parlant, la piste a été plébiscitée par les participants, eux-mêmes, à cette étape de la Diamond League. «Cette infrastructure sportive répond aux critères et normes exigés par les instances sportives internationales pour l’organisation de grandes manifestations sportives, à l’instar du Meeting international Mohammed VI, qui constitue cette année la troisième étape de la Ligue de Diamant», a expliqué Lahcen Sekkouri, ministre de la Jeunesse et des sports.

Presque une année et demi après la malencontreuse histoire de la pelouse défectueuse, la page est définitivement tournée et le Maroc renoue avec la qualité. L’enceinte sportive a été fièrement présentée par Sekkouri aux ministres arabes de la Jeunesse et des sports, qui ont fait le déplacement. Les présidents des fédérations royales marocaines d’athlétisme et de football, respectivement Abdeslam Ahizoune et Faouzi Lakjaa faisaient partie de la fête.

Pour aller plus en détail, la mise à niveau du complexe sportif Prince Moulay Abdellah n’a omis aucune des composantes essentielles nécessaires à une infrastructure sportive de haut niveau. En attestent les travaux qui ont été menés conformément aux règles et aux exigences des cahiers des charges. Ils ont concerné l’installation d’un nouveau système d’engazonnement du terrain, tant au niveau de l’infrastructure et du système de drainage qu’au niveau du substrat et du gazon. Ce système est doté d’un substrat élaboré et d’un gazon semé in situ. Le projet a également englobé des travaux de finition relatifs au bâtiment (plomberie, électricité, peinture, sonorisation, contrôle d’accès, vidéosurveillance, éclairage du stade…).

Au départ des travaux, la piste caoutchoutée n’était pas prévue, mais son opportunité s’est vite imposée, a souligné Sekkouri. Bonne décision puisqu’après avoir décroché la Diamond League, il aurait fallu de toute façon en poser une, comme la Fédération internationale d’athlétisme l’exige. Selon le ministre, il y a eu plusieurs étapes de contrôle de la qualité des travaux réalisés et un suivi continu de ces derniers par plusieurs laboratoires. Rappelons que la Diamond League a vu le jour en mars 2009. Elle se déroule chaque année de mai à septembre et compte quatorze meetings dans plusieurs villes sur différents continents : l’Asie, l’Europe, l’Amérique du Nord et désormais l’Afrique. L’étape de Rabat a été remplacée cette année par celle de New York. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page