Maroc

Arriérés de primes d’assurance : discussions explosives entre courtiers et assureurs

Les intermédiaires d’assurance sont engagés dans des négociations très dures avec les compagnies afin d’apurer le vieux dossier des arriérés des primes non reversées. Les protocoles conclus en 2016 n’ont pas permis de régler ce dossier explosif. Six milliards de dirhams seraient en jeu. La faillite retentissante d’Aceca, l’un des tous premiers courtiers d’assurance du Maroc, a fait l’effet d’une bombe dans la profession. Elle continue d’ailleurs d’alimenter les discussions dans les salons casablancais. Selon le marché, Aceca qui faisait...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page