Maroc

Agadir : salles de sport, SPA et hammams dans le flou

Les propriétaires et gérants de salles de sport, SPA et hammans ont plus que jamais le blues, suite différentes décisions prises pour contrer la propagation de la Covid-19. Leur business est en danger.

Au moment où le comité préfectoral de veille et de suivi épidémiologique de la préfecture d’Agadir-Ida-Outanane a annoncé la prorogation d’une semaine (à partir du 10 janvier) des mesures décidées pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), le gouvernement a, pour sa part, prolongé d’une semaine les mesures prises depuis le 23 décembre 2020. De ce fait, après trois semaines de fermeture totale de leurs établissements, les restaurateurs peuvent ouvrir leurs établissements à condition de ne pas dépasser 20 h dans les quatre villes du royaume, y compris Agadir. Toutefois, c’est le manque de visibilité, selon les professionnels, qui continue de diminuer l’espoir de limiter les retombées néfastes de la Covid-19 en raison du chevauchement des différentes décisions prises et des mesures appliquées pour lutter contre la Covid-19. Parmi les segments qui se retrouvent dans le brouillard total, il y a les salles de sport, les SPA et les hammams. Bien qu’ils ne soient pas inclus dans la décision du 19 novembre 2020, ces structures restent fermées, à l’instar des parcs et des terrains de proximité. Les opérateurs veulent être fixés sur leur sort et avoir de la visibilité par rapport à la reprise de l’activité.


Les restaurateurs en attente de deux décisions
Pour les restaurateurs, qui doivent, dorénavant, fermer à 20 h, ils doivent également attendre, une nouvelle fois, deux décisions. Celle du comité préfectoral de veille et de suivi épidémiologique à la préfecture d’Agadir Ida-Outanane qui assure la mission de Poste de commandement préfectoral (PCP) qui a prolongé ces mesures jusqu’à dimanche prochain puisque la moyenne de contamination a dépassé la moyenne nationale, soit 50 cas pour 100.000 habitants. Les mêmes professionnels sont obligés d’attendre aussi la décision du gouvernement, exécutée depuis ce mercredi 13 janvier et qui prendra fin le mercredi 20 janvier 2021. En vertu du communiqué du gouvernement, publié hier mardi, les restaurants sont alignés sur le même horaire de fermeture des cafés, commerces et grandes surfaces à 20 h.

Le couvre-feu maintenu
Par contre, le gouvernement a maintenu les autres mesures de précaution, notamment le couvre-feu nocturne de 21 h à 6 h à l’échelle nationale, sauf cas exceptionnels, en plus de l’interdiction des fêtes et des rassemblements publics ou privés. Selon le gouvernement, ces mesures ont été prises sur la base des recommandations de la Commission scientifique et l’évolution épidémiologique. Au niveau de la destination Agadir, les différentes mesures de prévention boucleront d’ici la fin des délais précités près de deux mois de durcissement des mesures, essentiellement avec la fermeture des plages, alors que l’espoir d’ouvrir durant la fin d’année a été anéanti particulièrement avec la fermeture totale des restaurants dans les quatre villes du royaume, dont Agadir, pour une durée de trois semaines. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page