Maroc

Agadir : la CGEM fait sa rentrée économique

La région Souss-Massa veut consolider son ancrage africain dans la continuité des discours royaux. La branche régionale du patronat a ainsi placé sa rentrée économique sous le signe de la vocation centrale, africaine et atlantique du territoire.

=Occupant une position presque constante en tant que 6° région créatrice de richesse au niveau national, le Souss-Massa contribue à hauteur de 6,7% au PIB national. La région entend aujourd’hui consolider son ancrage africain dans la continuité de deux discours royaux prononcés à l’occasion des commémorations de la Marche Verte. Il y a notamment celui de cette année dont l’une des orientations majeures était de faire de la façade atlantique du Maroc un puissant levier d’intégration économique. Il y a également, celui de 2019 annonçant le replacement d’Agadir et sa région dans le cadre de sa nouvelle centralité géographique. Un élan que l’antenne régionale de la CGEM entend accompagner.

«Il est donc primordial de tourner notre regard vers l’Afrique qui demeure le marché de l’espoir et le futur moteur de croissance, afin de développer des échanges commerciaux et fructifier l’ensemble des atouts à travers des grands projets d’avenir de connectivité routière, maritime et aérienne», a expliqué Driss Boutti, à la tête de la section régionale du patronat depuis 2022.

Il s’exprimait lors d’une rencontre avec l’écosystème entrepreneurial de la région, marquant la rentrée économique de la CGEM Souss-Massa.

Les projets cristallisant ce positionnement
Afin de mieux cristalliser cette vocation déjà développée par la région, à travers ses acheminements vers les marchés de l’Afrique subsaharienne, la région a déjà contribué, à côté des autres partenaires, à la convention de partenariat signée en février 2015 pour la réalisation de la voie express Tiznit-Dakhla.

Parallèlement, le Conseil régional, qui a programmé une enveloppe budgétaire de 37,7 MMDH pour la réalisation de son PDR, a entamé la concrétisation du port sec sous douane d’Agadir au niveau de la Zone d’accélération industrielle (ZAI) de Souss-Massa sur une assiette foncière de 100 ha. Fruit d’un partenariat entre l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et le Conseil régional Souss-Massa, une société conjointe, baptisée «Agadir Atlantic Hub», assurera les modalités de gestion du port sec d’Agadir. Son capital sera détenu à 60% par Tanger Med. Les 40% restants seront détenus à part égale par la région Souss-Massa et la CDG. L’autre projet, et non des moindres, qui consolidera cette position, est la mobilisation de 466 MDH pour la mise à niveau du port d’Agadir, dont 246 MDH alloués par l’Agence nationale des ports (ANP) et 220 MDH par le Conseil régional Souss-Massa dans le cadre de la convention validée lors de la session extraordinaire de novembre 2023.

La connexion maritime, condition sine qua non
Parallèlement à ces projets, deux lignes maritimes reliant la capitale du Souss à Dakar (Sénégal) et Abidjan (Côte d’Ivoire) sont prévues. Les deux liaisons seront opérées par une société marocaine, battant pavillon national. Les deux lignes devront relever le défi de connecter la région Souss-Massa au reste du continent alors que le port sec d’Agadir aura ainsi vocation à devenir un trait d’union entre le hub portuaire et logistique de Tanger Med et Agadir via une ligne de cabotage qui complétera les deux liaisons maritimes prévues. Ceci permettra de maximiser les échanges avec l’Afrique subsaharienne surtout avec la consolidation de la vocation atlantique, citée dans le dernier discours royal de la Marche Verte.

Par ailleurs, la rentrée économique de la CGEM Souss-Massa a aussi été l’occasion de signer des conventions de partenariat relatives à la promotion de l’emploi, notamment entre l’OFPPT et le Groupe Leoni qui s’apprête à démarrer son activité dans la Zone d’accélération industrielle d’Agadir avec, à la clé, plus de 3.000 emplois, ainsi qu’une autre convention avec Meditech Gloves Morocco pour plus de 400 emplois. Dans le même contexte, des conventions tripartites et bipartites ont été signées entre la région Souss-Massa, l’antenne régionale de la CGEMS, le Groupe Leoni Maroc et la nouvelle plateforme innovante E-Job.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page