Maroc

Africa Wealth Report : les Marocains parmi les plus riches du continent

Afrasia Bank vient de publier l’Africa Wealth Report 2021 qui classe les pays les plus riches d’Afrique. Le Maroc fait ainsi partie des pays les plus nantis du continent, notamment en termes de richesses par habitant. 

Afrasia Bank dévoile les conclusions de la 4e édition du rapport Africa Wealth Report publié en partenariat avec la firme New World Wealth basée en Afrique du Sud. Ce rapport fournit un examen complet du continent, y compris les tendances HNWI (high net worth individuals ou personne à valeur nette élevée), les tendances luxe et en matière de gestion du patrimoine sur le continent à décembre 2020. Le rapport prend également en compte l’impact de la pandémie du coronavirus sur la richesse privée et le nombre de personnes riches en Afrique. Selon l’Africa Wealth Report 2021 la richesse totale privée détenue en Afrique en 2020 s’élève à environ 2 milliards de dollars américains, estimant qu’il existe près de 125.000 millionnaires vivant en Afrique, chacun avec un actif net d’un millions de dollars américains ou plus.


De même, souligne la même source, il existe environ 6.200 multimillionnaires vivant en Afrique, chacun avec un actif net de 10 millions de dollars américains ou plus, et 22 milliardaires en Afrique chacun avec un actif net d’un milliard de dollars ou plus.

L’Africa Wealth Report 2021 indique également que les cinq grands marchés de la richesse sur le continent sont l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Nigéria, le Maroc et le Kenya. Ces pays, fait savoir le rapport, représentent, à eux seuls, plus de 50% de la richesse totale de l’Afrique. Il s’agit notamment de tous les actifs des particuliers, à savoir les biens, les liquidités, les actions et les intérêts commerciaux, moins leurs dettes. Cependant, cette richesse a baissé de 16% au cours de la décennie 2010-2020, indique le rapport. Ce dernier souligne, d’un autre côté, que la richesse privée et le nombre de personnes fortunées dans le continent ont enregistré une baisse d’environ 9% en 2020. Les analystes expliquent cette baisse par la réduction des salaires, les pertes d’emplois ainsi que la fermeture des entreprises sans oublier l’augmentation de l’endettement des ménages et de l’affaiblissement du marché de l’immobilier résidentiel dû à la Covid-19. Le Maroc, lui, disposait, en 2020 d’un patrimoine privé de 3.050 dollars par personne, affirme le rapport qui poursuit : «ceci fait du Maroc l’un des pays les plus riches d’Afrique en termes de richesse par habitant».

Par ailleurs, notons que Maurice reste le pays le plus riche d’Afrique en termes de richesse par habitant et devance de très loin l’Afrique du Sud et la Namibie. En effet, le rapport déclare que «le taux de croissance de Maurice est impressionnant si l’on considère que les niveaux de richesse par habitant s’élèvent à plus de 30.000 dollars par personne ».

Pour ce qui est du marché de luxe, le rapport estime que le Maroc fait des destinations favorites des HNWI. « Les principales destinations des HNWI dans le reste de l’Afrique sont Marrakech (Maroc), Le Caire et Sharm El Sheikh (Égypte), Serengeti (Tanzanie), Masai Mara (Kenya), Livingstone (Zambie) et Okavango Marécages (Botswana)», lit-on dans le document. En outre, les auteurs du rapport se montrent optimistes et prévoient de bonnes perspectives pour l’avenir. En effet, il fait savoir que les richesses individuelles détenues en Afrique pourraient augmenter de 30% pour atteindre 2,6 milliards de dollars d’ici 2030. Il s’agira du fruit de la progression d’une partie des milliardaires et multimillionnaires vivant en Éthiopie, au Rwanda, en Ouganda ou en encore au Kenya, pour ne citer que ceux-là. Une croissance moyenne est aussi prévue pour des pays comme l’Afrique du Sud, le Ghana, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Maroc, la Tanzanie, l’Angola et le Nigéria. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page