Maroc

Africa Morocco Link étoffe sa flotte

Après un premier bateau, acquis au lancement de son activité en juin 2016, AML acquiert le Morocco Star, son deuxième. La filiale de BMCE Bank Of Africa a ouvert également son nouveau siège dans la ville du détroit et compte lancer de nouvelles lignes entre le Maroc et les côtes sud de la Méditerranée.


Comme nous l’annoncions il y a un peu plus d’un mois, Africa Morocco Link (AML) vient d’acquérir son deuxième bateau, le Morocco Star, à une valeur estimée à 160 MDH (environ 15 millions Euros). Ce bateau doté d’une capacité de 935 passagers et 220 véhicules assurera la liaison entre Tanger et Algésiras selon une fréquence de six fois par jour. Il vient aussi renforcer la flotte de la nouvelle société ayant désamarré son premier bateau, le Diagoras, pour la première fois en juin 2016. Haute saison oblige, AML affrète de surcroît un troisième navire pour répondre à la forte demande des Marocains résidents à l’étranger (MRE). Selon M’fadel El Halaissi, président d’AML : «les caractéristiques de ce bateau sont particulières. Il est très performant en termes de manœuvrabilité. C’est un élément essentiel et un grand avantage que ce deuxième bateau possède et qui peut faciliter la connexion dans les ports. Nous profitons aussi de ce lancement pour annoncer l’ouverture de notre nouveau siège à Tanger», a-t-il déclaré.

Perspectives
Le Morocco Star semble inaugurer une nouvelle ère au sein d’AML. En effet, au cours de la cérémonie de lancement de son deuxième bateau, M’fadel El Halaissi a déclaré qu’Africa Morocco Star lancera bientôt de nouvelles lignes entre Nador et Almeria et entre Sète et Tanger. La filiale de BMCE Bank étudie pour un éventuel lancement en 2019 la faisabilité de nouvelles lignes entre les villes côtières italiennes et le Maroc et entre le Moyen-Orient et l’Afrique subsaharienne. À l’horizon de 2021, à en croire El Halaissi, AML acquerra des bateaux neufs, à l’opposé du Morocco Star, acquis de seconde main et réaménagé de manière «à s’adapter aux exigences des voyageurs». Pour rappel, AML est le fruit d’une alliance entre la BMCE Bank of Africa et le groupe grec Attica. Les deux partenaires avaient fait le choix de lancer l’activité de leur entreprise avec des navires portant pavillon marocain. Un détail que les responsables d’AML ne cessent de mettre en avant.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page