Maroc

ADM, RAM, ONEE… les entreprises publiques plombées par la TVA

A 42,2 milliards de dirhams, les arriérés de crédits de TVA, que chaque ministre des Finances promet d’apurer, ont augmenté de 33 % en cinq ans. Ils continuent de plomber la situation financière de grandes entreprises publiques, notamment, l’ONEE, Autoroutes du Maroc ou Royal Air Maroc. Elle se répercute sur les délais de paiement de ces entités auprès de leurs prestataires privés. C’est la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) qui a vendu la mèche dans son bulletin du mois de...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page