Maroc

11 MDH pour des chantiers de l’INDH

Le comité provincial de l’INDH a récemment validé des projets socioéconomiques et environnementaux d’un montant de 11 MDH.


Le comité provincial de l’INDH dans la province de Moulay Yaâcoub  a validé, lors de son assemblée générale de juillet, une panoplie de projets pour améliorer les services dédiés aux jeunes  Les différents projets visent entre autres à renforcer les infrastructures sportives par la construction et l’équipement d’un complexe sportif, l’achat de bus pour assurer le transport des jeunes athlètes de la province, mais aussi la réhabilitation et l’équipement de deux maisons de jeunes pour promouvoir la scolarisation des enfants. Pour 2018, le lancement des travaux de ces différents projets va nécessiter une enveloppe de plus de 2,6 MDH. La contribution du fond de l’INDH s’élève à 1,8 MDH.

Les membres du comité provincial ont également validé des projets visant la préservation de l’espace environnemental et des ressources naturelles de la région par l’achat de nouveaux conteneurs pour la collecte des déchets. La province compte également, entre 2018 et 2019, organiser des foires permanentes pour la promotion des produits de terroir et le renforcement du tissu coopératif dans la province. Quant au programme de lutte contre la précarité, qui nécessite une mobilisation de moyens humains et financiers importants, ce dernier a connu la validation d’un projet de près 1,7 MDH pour la réhabilitation et l’équipement de l’établissement «Abdelhadi Tajmouati» de protection sociale pour les personnes âgées. Le gouverneur de la province de Moulay Yaâcoub, Noureddine Abboud, a également procédé au lancement des travaux d’approvisionnement en eau potable de plusieurs douars relevant de la province pour un coût global s’élevant à plus de 3,1 MDH.

Ce projet, qui sera réalisé sur une période de dix mois, porte sur le raccordement via des branchements individuels de 210 foyers au niveau des douars de Oulad Bouris, Labrarcha et Oulad Lagnaoui. Il comprend la construction et l’équipement d’une station de pompage, d’un réservoir (100 m3) et d’un réseau d’adduction et de distribution long de 7,5 km. Le projet est réalisé dans le cadre d’un partenariat entre le Conseil de la région Fès-Meknès, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et les conseils provincial et communal. Le conseil de la région prend en charge le financement du projet tandis que l’ONEE est chargé de la réalisation des études techniques. Quant aux conseils communal et provincial, ils assureront le suivi des travaux.

Lors de cette rencontre, les membres ont également voté en faveur de l’opération «Un million de cartables» pour l’année scolaire 2018/2019 qui nécessitera une enveloppe de près de 3,6 MDH et qui devrait profiter à 33.005 élèves à travers toute la province. Notons que, durant les cinq dernières années, la contribution financière la plus élevée de l’INDH a été octroyée aux projets relevant du programme urbain, chose justifiée par la nature des projets prédominants qui sont majoritairement des projets d’infrastructures de base (accessibilité à l’eau, électricité, réseau routier, éducation ou encore accès aux soins). Le programme transversal occupe la première place en nombre de projets, et ce en raison de la dynamique qu’a connue le tissu associatif depuis le lancement de l’INDH dans la province; il est suivi du programme de lutte contre l’exclusion sociale en raison du manque d’infrastructures de base et de structures socioculturelles et sportives de proximité.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page