Politique

Réforme politique. L’Istiqlal et le PSS s’allient pour presser El Otmani

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

L’Istiqlal (PI) et le PPS reviennent à la charge au sujet de la réforme du système électoral. Dans un communiqué conjoint, publié à l’issue d’une réunion entre les leaders des deux partis Nizar Baraka et Mohamed Nabil Benabdellah, les deux formations appellent encore une fois El Otmani à accélérer le chantier des réformes politiques, notamment la révision du système électoral.

Une réforme à mener « dans un cadre de dialogue et de concertation avec les différents acteurs politiques », recommandent les deux partis.


Les mesures à entreprendre devront permettre de donner un nouveau souffle à l’action politique et contribuer au renforcement de la participation politique, estiment le PPS et l’Istiqlal. Cela passera par la révision de la loi organique relative aux partis politiques et le lancement d’autres réformes susceptibles de consolider la démocratie dans le pays et de couper court avec la situation de blocage politique ».

Lors de cette réunion, consacrée à l’examen de la conjoncture politique et des défis qu’affronte le processus démocratique, les directions des deux partis ont affirmé qu’elles poursuivront les efforts en vue de réunir les conditions nécessaires au lancement d’un dialogue public sur le chantier des différentes réformes.

Le but est de « renforcer le choix démocratique du royaume et d’ouvrir des nouvelles perspectives de nature à mettre en place un nouveau pacte politique et social en tant que prélude fondamental pour le nouveau modèle de développement », précise le communiqué.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page