Monde

Vague de violences anti-immigrés en Afrique du Sud

Depuis deux semaines, l’Afrique du Sud est en proie à une vague de xénophobie qui vise les travailleurs immigrés, notamment les Nigérians. À Johannesburg et Pretoria, plusieurs bâtiments occupés par ces travailleurs ont été brûlés par des riverains les accusant de voler leur travail et d’encourager la prostitution et l’usage des drogues.

Malgré l’appel au calme lancé par le président Jacob Zuma, le Nigeria, a convoqué jeudi l’ambassadeur d’Afrique du Sud pour exprimer sa «profonde préoccupation» après ces violences et appelé le gouvernement sud-africain à protéger les ressortissants nigérians habitant dans le pays.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page