Monde

USA : les revenus des éditeurs de journaux en chute libre depuis 20 ans

Les éditeurs de journaux ont vu leurs revenus chuter de plus de moitié au cours des deux dernières décennies aux États-Unis, alors qu’Internet perturbe les marchés publicitaires qui finançaient, autrefois, des dizaines de milliers d’emplois dans les salles de rédaction du pays.

Les nouvelles données du Bureau du recensement des États-Unis montrent que les éditeurs de journaux ont perçu environ 22,1 milliards de dollars de revenus en 2020, soit moins de la moitié du montant perçu en 2002, selon l’enquête annuelle du Bureau, relayée par le quotidien The Hill.


Ces revenus ont diminué de près de 28% entre 2002 et 2010 et de près de 34% supplémentaires entre 2010 et 2020, selon l’enquête. Les éditeurs de périodiques, qui impriment et distribuent des magazines, des revues académiques et scientifiques ainsi que des publications religieuses, ont vu leurs recettes diminuer de presque autant, passant de 40,2 milliards de dollars en 2002 à 23,9 milliards en 2020.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page