Monde

Unesco : Audrey Azoulay rempile

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Mardi, la directrice générale de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), Audrey Azoulay, a été reconduite à son poste par le Conseil exécutif de l’institution internationale, dans un vote à l’unanimité qualifié d’historique. Audrey Azoulay, fille du conseiller du roi Mohammed VI, André Azoulay, était seule en lice et avait déjà eu tout le soutien du conseil. Il s’agit de la seule Franco-Marocaine à être à la tête d’une institution de l’ONU. Réélue quasiment à l’unanimité par 55 voix sur 58 membres du Conseil exécutif de l’agence de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture, Audrey Azoulay devra attendre la confirmation de la Conférence générale, prévue à Paris du 9 au 24 novembre. Élue pour un mandat de quatre ans, Audrey Azoulay a pris ses fonctions le 15 novembre 2017. Elle a succédé à Irina Bokova, première femme à la tête de l’Unesco.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page