Monde

Une occasion pour repenser notre rapport avec l’environnement

La «Journée internationale de la Terre nourricière», célébrée le 22 avril de chaque année, a été instituée pour nous rappeler que la Terre et ses écosystèmes nous soutiennent et nous nourrissent durant toute notre vie, mais aussi pour nous sensibiliser sur les défis auxquels est confrontée notre planète. 


Comme chaque année, la Journée mondiale de la Terre sera célébrée le 22 avril, une date qui tombe cette année sur un dimanche. Sur son site, l’Organisation des Nations Unies (ONU), qui a dénommé cette journée «Journée internationale de la Terre nourricière», en rappelle l’ADN. Selon l’ONU, cette journée spéciale a été instituée pour, d’une part, « nous rappeler que la Terre et ses écosystèmes nous soutiennent et nous nourrissent durant toute notre vie », et pour « sensibiliser le public aux défis auxquels est confrontée notre planète », d’autre part.

Quelques gestes simples à adopter

C’est ainsi que, poursuit l’ONU, la Journée mondiale de la Terre donne chaque année une occasion aux citoyens de réfléchir aux dommages infligés à la planète… et aux gestes archi-simples de tous les jours pour la préserver. Parmi eux, le fait de privilégier «les circuits courts» en mangeant des produits locaux, mais aussi de saison pour limiter les émissions de polluants et le gaspillage ; le tri de ses déchets ou même le réflexe de rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés à son pharmacien puisque collectés, ils sont désormais transformés en énergie.

D’autres astuces à la portée de tous consistent à éteindre la lumière quand on quitte une pièce ; à utiliser les transports en commun, le vélo, le covoiturage ou ses jambes ; à couper l’eau pendant son brossage de dents ou son rasage… Un autre geste vert consiste à louer plutôt qu’acheter, ce qui permet de produire à terme moins de déchets. Et voici pour finir une solution qui pourra paraître loufoque à certains mais se démocratise : adopter une poule ! Le gallinacé est en effet capable de picorer jusqu’à 150 kilos par an de déchets alimentaires et vous offrir en retour des œufs frais tous les matins pour le petit-déjeuner…

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page