Monde

Russie: Un « cadeau constitutionnel » pour Poutine

Les députés russes ont adopté mercredi en dernière lecture la réforme constitutionnelle portée par Vladimir Poutine qui ouvre notamment la voie à son maintien au pouvoir, théoriquement jusqu’en 2036.

Les députés ont été 383 à voter en faveur du texte, 43 s’étant abstenus – les députés communistes – et aucun n’ayant voté contre.


Pour entrer en vigueur, la réforme doit désormais être adoptée par les sénateurs du Conseil de la Fédération, généralement une formalité. Elle passera ensuite par un « vote populaire » le 22 avril dont les contours sont encore flous.

Le texte voté définitivement mercredi contient l’amendement adopté la veille en deuxième lecture par les députés pour « réinitialiser » son compteur de mandats présidentiels afin de lui donner le droit de se représenter en 2024 mais aussi en 2030.

L’homme fort du Kremlin a indiqué être favorable à cette mesure dans un discours surprise mardi devant les députés. Il a jugé nécessaire que la Cour constitutionnelle donne aussi son aval.

Vladimir Poutine avait pris tout le monde par surprise en janvier en annonçant cette réforme constitutionnelle, vue comme un moyen pour le président de se laisser un maximum de portes ouvertes pour préserver son influence après 2024.

Des mesures sociales et sociétales, comme l’indexation des pensions sur l’inflation ou l’interdiction du mariage homosexuel, font également partie des amendements ajoutés mardi en deuxième lecture et validés mercredi.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page