Monde

Réunion d’urgence samedi du Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l’ONU a commencé samedi une réunion en urgence consacrée à la Syrie, à la demande de la Russie qui réclame une condamnation des frappes occidentales contre le régime de Bachar al-Assad.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, devra ainsi briefer les membres du Conseil sur la situation en Syrie. Guterres a retardé son déplacement prévu en Arabie Saoudite pour briefer le Conseil, a indiqué son bureau de presse.

Plus tôt dans la journée, le chef de l’ONU avait appelé les membres du Conseil de sécurité à « s’unir » et assumer leur responsabilité en matière de paix et de sécurité internationale, suite aux frappes aériennes contre la Syrie menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, trois membres permanents du Conseil.

Le chef de l’ONU a aussi appelé « tous les Etats membres à faire preuve de retenue dans ces circonstances dangereuses et à éviter tout acte qui pourrait aggraver la situation et les souffrances du peuple syrien », a-t-il ajouté en allusion à la Russie.

Pour rappel, les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont visé tôt samedi matin trois cibles liées au programme d’armement chimique syrien, une près de Damas et deux autres dans la région de Homs, une semaine après l’attaque chimique présumée contre la ville de Douma.
Ces frappes interviennent alors que Washington a affirmé vendredi avoir « la preuve » que le régime de Bachar al-Assad avait utilisé des armes chimiques dans la ville de Douma, près de Damas, qui a fait des dizaines de morts samedi dernier.
 

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page