Monde

Produits pétroliers : la Tunisie puise dans son stock stratégique

Avec une production en produits pétroliers insuffisante face à la demande, le décalage entre la production et la consommation étant d’environ 58.000 barils par jour, la Tunisie recourt à ses réserves.

La production nationale de la Tunisie en produits pétroliers est, actuellement, de l’ordre de 35.000 barils/jour, alors que la consommation quotidienne des produits pétroliers est dans les environs de 90.000 barils, a révélé, mercredi, Rached Ben Dali, directeur général des carburants au ministère de l’Industrie, des mines et des énergies.


Le responsable, qui intervenait en marge d’une session de formation de deux jours sur le thème des carburants en Tunisie dédiée aux journalistes, avait notamment déclaré que «la Tunisie a recours, actuellement, à son stock stratégique de réserve en produits pétroliers pour espérer satisfaire notre demande locale, mais aussi pour pouvoir garantir l’approvisionnement du pays en pareils produits».

«Le décalage entre la production et la consommation est d’environ 58.000 barils par jour» en Tunisie, a regretté le responsable tunisien. «Cela est, certes et systématiquement, comblé par l’importation», a-t-il poursuivi, ajoutant : «La situation est assez délicate et on peut la simuler à une bataille livrée chaque semaine pour évoquer la question de la pénurie des carburants».

La situation est aggravée, a-t-il expliqué, par la crise en Ukraine, en plus de la situation financière du pays, déjà défaillante. A noter, dans ce contexte, qu’une réglementation tunisienne (loi 91 promulguée le 1er juillet 1991 concernant les produits pétroliers) oblige les différents acteurs de ce domaine de réserver des stocks et préserver une quantité d’essence et gasoil susceptibles de couvrir une période de 60 jours de consommation.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page