Monde

Les scientifiques l’ont prouvé… Les moustiques ne piquent jamais par hasard

 

Incontestablement, parmi les désagréments de la période estivale, figurent les piqûres des moustiques.

Néanmoins, une idée reçue vient d’être récemment corrigée par des scientifiques : Non, les moustiques ne choisissent par leurs victimes par hasard.

Il s’avère, selon des données relayées par le Medic Forum, que certains critères précis déterminent le degré d’exposition de chaque humain, aux piqûres de moustiques.

D’abord, le groupe sanguin. Selon ces chercheurs, le groupe A compte la population la plus « habituelle » pour ces insectes. Le groupe B, pour sa part, leur fait office de « friandise ». Les groupes AB  ou encore O, eux, ne représentent pas de grand intérêt pour les moustiques et sont par là généralement, les moins piqués.  

Autre critère : La présence de carbone dans l’air. Les experts soutiennent que les moustiques arrivent à détecter la présence de carbones à 50 mètres à la ronde, c’est pourquoi ils n’attaqueront jamais une personne dont les rejets de carbone dans l’air sont élevés.

Par contre, ces petits insectes sont particulièrement attirés par l’acide lactique notamment produit par le corps humain lors du processus de transpiration.

Ce n’est pas tout, car même les couleurs comptent. D’après les mêmes scientifiques, non seulement les moustiques sont dotés d’un sens olfactif développé, mais leur vue est également aiguisée. Et s’ils sont attirés par les couleurs rouge et bleue, la couleur noir demeure leur préférée.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page