Monde

États-Unis : l’allègement des prêts étudiants, “injuste et scandaleux”

Le président américain Joe Biden est sous le feux des critiques, depuis qu’il a annoncé un programme d’allègement des prêts étudiants, mercredi dernier. Ce schéma est la «décision la plus injuste, scandaleuse et disgracieuse» prise depuis des années, a rapporté dimanche dernier le site d’information The Hill.

Le plan de Biden vise à annuler jusqu’à 20.000 dollars pour les emprunteurs de prêts étudiants fédéraux qui ont reçu une bourse Pell, une forme d’aide financière fédérale accordée aux étudiants à faible revenu ne nécessitant pas de remboursement, et jusqu’à 10.000 dollars pour ceux qui n’ont pas bénéficié de cette bourse.

«On estime que ce plan coûtera 330 milliards de dollars aux contribuables (…) Sa proposition est également régressive et inflationniste, et peut-être inconstitutionnelle», a poursuivi The Hill.

D’après les contours dudit programme, détaillés dans une fiche d’information publiée par la Maison Blanche, les emprunteurs peuvent bénéficier de cet allègement s’ils gagnent moins de 125.000 dollars par an à titre individuel, ou moins de 250.000 dollars par an en tant que famille.

Cette décision a suscité la controverse aux États-Unis. The Hill a affirmé que la proposition de Biden «obligera les Américains à revenus moyens et faibles qui ont remboursé leur prêt étudiant ou qui n’ont jamais fréquenté l’université à payer la note des Américains à revenus plus élevés qui ont décidé de s’endetter lourdement et qui n’ont pas encore entièrement remboursé leurs prêts».

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page