Monde

Enquête pour viol en Suisse à l’encontre de Tariq Ramadan

 

Une enquête pour viol été ouverte à Genève à l’encontre de l’intellectuel musulman suisse Tarik Ramadan, détenu en France depuis février pour d’autres accusations de viol, indique le porte-parole du ministère de la justice.


Le parquet a décidé d’ouvrir une enquête criminelle formelle à la suite de la plainte d’une femme accusant Tariq Ramadan de l’avoir violée dans un hôtel de Genève en 2008, a déclaré le porte-parole du ministère de la Justice Henri Della Casa, cité par la Tribune de Genève. L’accusatrice a déposé sa plainte en avril.

« Les procureurs et la police de Genève ont travaillé rapidement et bien », s’est félicité Romain Jordan, l’avocat de l’accusatrice, dans un mail envoyé à l’AFP. La décision d’ouvrir une enquête criminelle constitue « une avancée majeure » qui « démontre le sérieux des allégations formulées par notre cliente », a-t-il ajouté.

Le théologien de 66 ans, n’a pas encore été interrogé par les procureurs suisses dans le cadre de cette affaire. Selon Jordan les enquêteurs suisses vont se rendre en France pour entendre sa version.

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page