Monde

Elections présidentielles en Turquie : Erdogan galvanise ses troupes

Le président Recep Tayyip Erdogan sera candidat à sa propre succession, lui qui a été élu au suffrage universel en 2014.

Les élections présidentielles et législatives en Turquie auront lieu, le 14 mai, juste après le mois sacré du Ramadan, a indiqué mercredi le président Recep Tayyip Erdogan. Par contre, la date précise du scrutin n’a pas été communiquée, le chef de l’État a laissé entendre qu’il se tiendra «73 ans» après la victoire du Parti démocrate (conservateur) en 1950. «Notre nation adressera sa réponse à la Table des six (plateforme de l’opposition) le même jour qu’il y a 73 ans», a-t-il lancé devant une réunion des élus de son parti, l’AKP.

Erdogan sera candidat à sa propre succession, lui qui a accédé au poste de Premier ministre en 2003, avant que la Constitution ne soit modifiée, pour qu’il devienne «Président», directement élu au suffrage universel, en 2014. L’opposition, quant à elle, a annoncé sa volonté de reprendre un régime parlementaire en cas de victoire.

Le Parti démocrate fondé en 1946 par Adnan Menderes et ses partisans, dissidents du parti de Mustafa Kemal «Atatürk», père de la Turquie moderne, avait remporté les élections le 14 mai 1950 avant de subir, dix ans plus tard, les conséquences d’un coup d’État militaire, puis dissous. La Table des six est une alliance électorale des six partis d’opposition, dont le principal, le CHP (héritier de Mustafa Kemal). Seul le HDP (gauche-démocratique, pro-kurde), troisième force parlementaire, n’a pas rejoint cette alliance.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page